Comment vaincre les crises de panique ?

Parfois, l’homme ressent une sensation d’inconfort que ce soit au niveau physique ou mental. Le plus souvent, cela se manifeste par une crise de panique. Zoom sur les choses à savoir sur cette sensation afin de vaincre les crises de panique

La crise de panique, c’est quoi ?

Tout le monde peut subir une crise de panique ou d’angoisse : homme, femme, enfant, adulte… Par définition, une crise de panique est une période pendant laquelle une personne subit une peur intense. Cette peur se matérialise par des sensations d’inconfort physique et émotionnel. La plupart du temps, la personne qui la subit devient instable. Elle a peur de mourir, de devenir folle…

La crise de panique peut arriver brusquement, sans prévenir. Elle devient alors incontrôlable. Mais, le plus grand problème réside dans le fait que cette crise de panique se répète. Dans ce cas, il s’agit d’une anxiété anticipatoire.

La crise de panique peut être ressentie durant quelques minutes ou quelques heures. Pour pouvoir la vaincre, il faut d’abord remonter à la source et connaître les différentes causes de la crise. Cela nous amène à la seconde partie qui parle des facteurs de cette sensation.

Quels sont les causes et les facteurs de risque des crises de panique ?

En principe, les crises de panique apparaissent sans aucune raison. Elles arrivent de manière spontanée et bousculent les émotions des personnes. Cependant, il existe certains causes et facteurs de risque à prendre en compte.

Un événement marquant

En effet, les crises de panique ou d’angoisse peuvent survenir à la suite d’un événement marquant et douloureux de la personne. Cela peut donc se produire après un stress dû à un divorce, à la perte d’un être cher, à une séparation, à une période chômage… Les crises de panique peuvent également être causées par un événement violent : accident, viol, infraction… Ces événements causent des dépressions et conduisent à la crise.

Une phobie

D’un autre côté, les crises d’angoisse peuvent être dues et s’aggraver à cause des phobies. C’est-à-dire à cause d’une sorte de peur continue de quelque chose ou de quelqu’un. Parmi les phobies les plus fréquentes, il y a la phobie des transports (peur de conduire), la phobie d’entreprendre un voyage, la phobie de réaliser un examen ou un test, l’agoraphobie (peur de tomber sur l’endroit où quelque chose de mauvais s’est passé), etc.

Une maladie ou une hygiène de vie médiocre

Aussi, les crises de panique peuvent survenir à la suite d’une mauvaise hygiène de vie ou à un problème médical. En effet, certaines maladies comme les pathologies cardiaques, l’hyperthyroïdie, l’hypoglycémie peuvent entraîner une grande sensation de peur ou de panique. De la même façon, le sevrage médicamenteux et la consommation de drogues (caféine, alcool, cocaïne, etc.) peuvent conduire à une grande crise de panique.

Un problème de dépendance

Dans d’autres cas, les crises de panique peuvent être déclenchées par les problèmes de dépendance. En effet, la personne a toujours besoin de l’aide d’un autre individu pour faire quelque chose. Ainsi, lorsque ce dernier n’est pas là, la personne a peur de faire face à certaines situations.

Un trouble du comportement alimentaire

Par ailleurs, les troubles du comportement alimentaires accentuent les risques d’apparition des crises de panique. À la suite d’une hyperphagie, une anorexie ou une boulimie, la personne a peur de certaines choses (de la poursuite du régime, du regard des autres, de la rechute…).

Comment reconnaître les crises de panique : les symptômes ?

Les crises de panique arrivent soudainement ou sont causées par certains facteurs de risques. Pour reconnaître si une personne en souffre, voici les différents symptômes qu’il faut connaître et identifier.

Les symptômes physiques

Les crises de panique peuvent se manifester par des problèmes physiques fréquents. En effet, la personne ressent une grande peur lorsqu’elle subit une augmentation du rythme cardiaque suivie de palpitations. Elle peut aussi avoir des tremblements et des sueurs froides. De la même manière, elle peut avoir des nausées, des vertiges, des vomissements, des envies subites d’uriner, des malaises, des maux de tête…

Les douleurs dans la poitrine ainsi que la gêne respiratoire constituent également des symptômes non négligeables. En effet, la personne perd son souffle, s’étouffe ou s’étrangle.

Les symptômes psychologiques

Outre les symptômes physiques, les crises de panique présentent aussi des symptômes psychologiques. Ceux-ci sont variés, mais le plus fréquent est la sensation d’être irréel. C’est-à-dire la sensation d’être détaché de la réalité.

D’un autre côté, la personne souffrant des crises de panique peut aussi avoir des pensées néfastes. En perdant le contrôle, l’individu a subitement une grande peur de mourir, de devenir fou ou de s’évanouir.

Comment établir le diagnostic des crises de panique ?

Les crises de panique et les crises cardiaques sont souvent confondus par les personnes. Celles-ci arrivent au urgence en croyant que c’était les symptômes d’une crise cardiaque alors que ce n’était qu’une simple crise d’angoisse. Pour éviter de perdre du temps et d’affoler tout le monde, il vaut mieux bien identifier les deux.

Pour ce faire, il faut retenir les principales causes et les principaux facteurs de risques des crises de panique. Toutefois, pour être sûr, il est toujours possible de consulter un médecin pour vérifier de quelle crise il s’agit.

Comment lutter contre les crises de panique ?

Parfois, une personne ne peut empêcher la survenance des crises de panique. Ainsi, si le cas se présente, sachez qu’il existe certains gestes pour les vaincres rapidement et efficacement.

Contrôler la respiration

Au début des crises de panique, la première chose à faire est de contrôler la respiration. Pour ce faire, il faut ralentir la respiration et jouer sur les inspirations. Cela permet d’atténuer les problèmes d’étouffement et d’augmentation du rythme cardiaque.

Dormir

Pour réduire l’anxiété et le stress, le sommeil est une chose importante. Il faut qu’une personne dorme environ 8 heures par jour pour être bien dans sa peau et rester zen durant toute la journée. Étant bien relaxé, un individu peut lutter efficacement contre les crises de panique. Il peut également aller se coucher immédiatement pour oublier ses crises de panique.

Pratiquer des activités relaxantes

Outre le fait de dormir, pratiquer des activités relaxantes aide aussi à se relaxer et à éviter le stress. Pour les activités, les personnes ont le choix entre le yoga, la méditation, le Tai-Chi… Le massage est de même très préconisé pour soulager les douleurs physiques et les sensations de mal-être dues aux crises de panique.

Faire du sport est un excellent remède pour vaincre les crises de panique

Faire du sport permet de faire bouger sont corps et de libérer les sensations de bien-être. De ce fait, la personne peut réduire son stress et son anxiété. Ainsi, lorsque les crises de panique surviennent, il suffit d’aller faire du sport. La pratique d’activités physiques régulière est d’ailleurs fortement recommandé.

Accepter l’anxiété

Parfois, il faut laisser aller les choses d’elles-mêmes pour éviter d’avoir tout le temps des crises de panique. En effet, la peur d’avoir une autre crise causera sûrement une autre crise. Ainsi, il faut accepter l’anxiété pour pouvoir passer à autre chose.

Boire de l’eau

L’eau permet de calmer les palpitations et les bouffées de chaleur causées par les crises de panique. Ainsi, il faut boire beaucoup d’eau lorsque vous vous sentez mal, que la douleur soit physique ou morale.

S’amuser et se divertir permet de penser à autre chose c’est un excellent moyen de vaincre les crises de panique

La panique est une véritable sensation d’inconfort. Pour se libérer, il est conseillé de se distraire. En effet, les amusements permettent au cerveau de ne plus penser aux choses fracassantes, effrayantes et douloureuses. Ainsi, pour se divertir, il existe différentes choses à faire : regarder un film, lire un livre, assister à un concert, aller au cinéma, se promener, discuter avec des amis, jouer à un jeu, pratiquer un sport…

Se concentrer sur soi-même

Pour apaiser et vaincre les crises de panique, il est recommandé de se parler à soi-même. En effet, cette technique permet d’affecter directement ce que la personne ressent. Ainsi, en restant positif dans ses pensées, un individu peut faire partir rapidement les sensations de peur ou d’angoisse intenses de sa tête.

Écouter de la musique pour vaincre les crises de panique

Certes, chaque personne a cette chanson qui a le pouvoir de l’émouvoir. Pour apaiser les crises de panique, il est conseillé d’écouter de la musique. N’oubliez pas de bien choisir la playlist et d’écouter vos chansons favorites. Cependant, il ne faut pas lancer les chansons qui énoncent des paroles pouvant faire penser au chagrin ou à la peur. Le mieux, c’est de choisir des chansons joyeuses ou avec des mélodies apaisantes.

Câliner un être aimé

Il a été démontré qu’enlacer un être aimé a un effet positif sur les crises de panique. En effet, en recevant une grande affection venant d’un proche, un individu peut oublier toutes ses peines et ses peurs. Ainsi, pourquoi pas ne pas donner un câlin à un être cher lors des crises de panique ?

Dorloter un animal

Les animaux peuvent aider les personnes à évacuer et réduire leur stress. Pour ce faire, elles n’ont qu’à caresser leur animal de compagnie : chien, chat… Si l’animal est très petit, l’individu en crise de panique peut le tenir dans ses bras et le serrer très fort.

Vous pouvez également visiter les autres articles de ce blog < Tous les articles >

Laisser un commentaire