Que manger en cas de gastro ?

Que manger en cas de gastro ?

Dans l’incertitude entourant les choix alimentaires lors d’une gastroentérite, il est crucial de comprendre comment nourrir adéquatement son corps pour favoriser la guérison. Alors que la gastroentérite peut être une période inconfortable, savoir quoi manger peut apporter un soulagement significatif des symptômes et accélérer le processus de récupération. Dans cet article, nous allons explorer les aliments recommandés et à éviter. Ainsi que des conseils pratiques pour une alimentation adaptée. Préparez-vous à découvrir les secrets d’une alimentation apaisante et bénéfique pendant une gastroentérite. Alors que manger en cas de gastro, découvrons-le.

Comprendre les besoins alimentaires pendant la gastroentérite

Pendant une gastroentérite, les besoins alimentaires évoluent pour répondre aux exigences spécifiques de l’organisme. Les perturbations digestives et la déshydratation sont des aspects clés à considérer. Tout d’abord, la gastroentérite peut entraîner une diminution de l’absorption des nutriments essentiels en raison de la diarrhée et des vomissements. Ce qui peut conduire à des carences temporaires. Ensuite, la déshydratation est un risque majeur, car le corps perd une quantité importante de liquides. À travers la diarrhée et les vomissements. Ce qui peut entraîner une perte d’électrolytes essentiels.

Par conséquent, pendant la gastroentérite, il est crucial de maintenir une hydratation adéquate. Et de fournir des nutriments faciles à digérer pour soutenir le processus de guérison. Cette compréhension des besoins alimentaires pendant la gastroentérite forme la base des recommandations alimentaires. Que nous explorerons dans les sections suivantes. Visant à offrir une alimentation qui soulage les symptômes tout en fournissant les nutriments nécessaires pour favoriser la récupération.

Aliments à manger de façon privilégier en cas de gastro

Lors d’une gastroentérite, certains aliments sont plus faciles à digérer. Et peuvent aider à soulager les symptômes tout en fournissant les nutriments essentiels nécessaires pour favoriser la guérison. Voici quelques types d’aliments à privilégier :

Boissons réhydratantes : L’eau est essentielle pour prévenir la déshydratation, mais les boissons réhydratantes comme l’eau de coco et le bouillon clair sont également bénéfiques. Ces liquides contiennent des électrolytes qui aident à rétablir l’équilibre hydrique de l’organisme.

Manger des aliments faciles à digérer en cas de gastro : Pendant une gastroentérite, il est préférable de privilégier les aliments qui sont doux pour l’estomac. Parmi ceux-ci, on trouve le riz cuit, les pommes cuites, les bananes et les compotes de fruits sans sucre ajouté. Ces aliments sont doux pour l’estomac et peuvent aider à réduire l’irritation intestinale.

Manger des produits laitiers faibles en gras en cas de gastro : Les produits laitiers peuvent être bénéfiques pendant une gastroentérite. Mais il est préférable de choisir des options faibles en gras, comme les yaourts nature et le lait écrémé. Les produits laitiers contiennent des probiotiques qui peuvent aider à restaurer l’équilibre des bonnes bactéries dans l’intestin.

Thés et tisanes apaisants : Les thés et tisanes à base de plantes comme la camomille et la menthe poivrée peuvent aider à apaiser l’estomac et à soulager les nausées. En plus de fournir une hydratation, ces boissons peuvent également aider à détendre les muscles intestinaux et à réduire les crampes abdominales.

En incorporant ces aliments dans votre alimentation pendant une gastroentérite, vous pouvez aider à soulager les symptômes tout en fournissant à votre corps les nutriments nécessaires pour favoriser la guérison. Il est important de consommer ces aliments en petites quantités et de les répartir tout au long de la journée pour faciliter la digestion.

Aliments à éviter de manger en cas de gastro

Pendant une gastroentérite, il est recommandé d’éviter certains aliments qui peuvent aggraver les symptômes ou être difficiles à digérer pour l’estomac irrité. Voici quelques types d’aliments à éviter :

Éviter de manger des aliments gras et épicés en cas de gastro : Les aliments riches en graisses et en épices peuvent être difficiles à digérer. Et peuvent aggraver les symptômes gastro-intestinaux tels que les nausées, les vomissements et les crampes abdominales. Évitez les aliments frits, les sauces grasses, les plats épicés et les aliments transformés riches en graisses saturées.

Aliments trop sucrés : Les aliments riches en sucre ajouté peuvent augmenter la fermentation dans l’intestin. Et aggraver les symptômes de la gastroentérite, tels que les ballonnements et les flatulences. Évitez les bonbons, les desserts sucrés, les sodas et les jus de fruits sucrés.

Éviter les produits laitiers entiers en cas de gastro : Les produits laitiers riches en matières grasses peuvent être difficiles à digérer pendant une gastroentérite. En particulier chez les personnes sensibles au lactose. Évitez les fromages gras, les crèmes glacées et les laits entiers. Et optez plutôt pour des options faibles en gras comme les yaourts nature et le lait écrémé.

Éviter la caféine et l’alcool en cas de gastro : La caféine et l’alcool peuvent irriter la muqueuse gastrique et augmenter la déshydratation. Ce qui peut aggraver les symptômes de la gastroentérite. Évitez le café, le thé fort, les boissons énergisantes et l’alcool pendant la période de convalescence.

En évitant ces aliments pendant une gastroentérite, vous pouvez aider à soulager les symptômes et à favoriser une récupération plus rapide. Il est également important de boire beaucoup de liquides réhydratants pour prévenir la déshydratation. Et de consulter un professionnel de la santé si les symptômes persistent ou s’aggravent.

Conseils pratiques pour une alimentation adaptée

Pour une alimentation adaptée pendant une gastroentérite, voici quelques conseils pratiques à suivre :

Fractionner les repas : Mangez de petites quantités d’aliments faciles à digérer tout au long de la journée plutôt que de gros repas. Ce qui peut aider à soulager les symptômes gastro-intestinaux.

Manger lentement et mastiquer soigneusement en cas gastro et plus généralement également : Prenez votre temps pour manger et mastiquez bien les aliments pour faciliter la digestion. Et éviter les inconforts digestifs.

Écouter son corps : Si certains aliments semblent aggraver vos symptômes, évitez-les temporairement et concentrez-vous sur ceux qui vous conviennent mieux.

Repos et hydratation : En plus de suivre une alimentation adaptée, assurez-vous de vous reposer suffisamment. Et de boire beaucoup de liquides réhydratants pour prévenir la déshydratation.

En conclusion

Une alimentation adaptée joue un rôle crucial dans la gestion des symptômes de la gastroentérite. Et dans la promotion de la guérison. En privilégiant les aliments faciles à digérer, les boissons réhydratantes et en évitant les aliments qui peuvent aggraver les symptômes, vous pouvez aider à soulager l’inconfort gastro-intestinal. Et à prévenir la déshydratation.

Article au format vidéo sur ma chaîne YouTube

Vous pouvez également visiter les autres articles de ce blog < Tous les articles >

Que manger en cas de tension élevée ?

Que manger en cas de tension élevée ?

Un régime antihypertenseur aide à faire face aux paramètres anormaux de tension artérielle qui persistent chez le patient. C’est l’une des méthodes naturelles pour abaisser la tension artérielle, qui implique de modifier les habitudes alimentaires. Ce régime réduit le poids corporel et réduit le risque de complications ultérieures. Si votre tension artérielle est élevée, vérifiez comment planifier votre régime alimentaire pour l’hypertension et comment améliorer votre qualité de vie. Découvrons donc ensemble que manger en cas de tension élevée.

Quand survient l’hypertension ?

L’hypertension artérielle est l’une des maladies du système cardiovasculaire les plus courantes. On parle d’hypertension artérielle lorsque la valeur de la pression artérielle est supérieure à 140/90 mm Hg. Où le premier chiffre indique la pression artérielle systolique et le second la pression artérielle diastolique. En diagnostic cardiologique, on suppose que le dépassement d’une de ces valeurs détermine la maladie. Cependant, il convient de rappeler que l’hypertension est rarement détectée à un stade précoce. Le plus souvent, cela se produit lorsque nous sommes déjà confrontés à des complications. Le traitement de l’hypertension artérielle lui-même comporte généralement de nombreuses étapes. Soucieux de la santé des patients, les médecins combinent plusieurs méthodes. Les plus importantes d’entre elles sont la pharmacothérapie et les méthodes naturelles visant à abaisser la tension artérielle et à modifier les mauvaises habitudes. Par exemple la tendance à consommer des stimulants.

Quel régime est le meilleur pour abaisser la tension artérielle ?

Les patients qui se demandent ce qui fait baisser la tension artérielle devraient être particulièrement intéressés par ce qu’on appelle diète méditerranéenne. Ces types de régimes destinés à abaisser la tension artérielle ralentissent non seulement le processus de vieillissement du corps, mais aident également à prévenir les maladies cardiaques et vasculaires. Le menu pour l’hypertension doit être bien composé et basé sur le moins d’aliments transformés possible.

Voici quoi manger pour abaisser votre tension artérielle :

Manger des produits céréaliers à grains entiers en cas de tension élevée

Dans le régime alimentaire pour l’hypertension artérielle, il vaut la peine d’inclure du pain complet et des produits céréaliers, comme les flocons d’avoine, de millet ou d’orge. Si vous souhaitez abaisser votre tension artérielle, il vaut la peine de choisir des pâtes complètes. Des gruaux, du riz brun et du son de blé. Nous renonçons principalement au pain blanc, aux petits pains, aux céréales sucrées du petit-déjeuner. Et aux produits de confiserie frits, par exemple les beignets.

Manger des produits laitiers allégés en cas de tension élevée

Les produits laitiers contenant jusqu’à 2 % de matières grasses permettent une réduction naturelle de la pression. En matière de fromages, nous choisissons uniquement des fromages maigres. Un régime visant à abaisser la tension artérielle ne doit pas inclure de fromages gras, comme le Brie ou le Camembert. Le fromage jaune et le fromage fondu sont également déconseillés.

Manger de la viande maigre en cas de tension élevée

Un moyen naturel de faire baisser la tension artérielle est de manger de la viande maigre, comme le poulet, la dinde, le veau. En ce qui concerne les charcuteries, cela vaut la peine de les minimiser dans le menu si vous souffrez d’hypertension. Ceux achetés en magasin contiennent beaucoup de sel. Nous ne pourrons donc pas contrôler sa quantité tout au long de la journée. Vous devez également éviter les viandes grasses, comme le porc, l’oie, la viande en conserve, les pâtés et les viandes salées avec beaucoup d’épices.

Légumes qui abaissent la tension artérielle

L’abaissement de la tension artérielle avec des légumes doit se faire en mangeant des légumes frais. Il vaut la peine de choisir des légumes verts, par exemple du céleri, du brocoli, des choux de Bruxelles ou de la laitue. Les légumineuses, comme les pois chiches, les lentilles et le soja, fonctionneront également bien dans le régime alimentaire contre l’hypertension. Ce que nous devrions éliminer du menu quotidien, ce sont les légumes marinés et en conserve. Les légumes frits dans de grandes quantités de graisse et les salades combinées avec de la mayonnaise ou des sauces épaisses.

Manger des fruits qui abaissent la tension artérielle

Lorsque l’on cherche une réponse à la question de savoir comment abaisser naturellement la tension artérielle, il convient de prêter attention aux fruits, c’est-à-dire aux agrumes. Les fruits de saison et ceux qui contiennent majoritairement de l’eau, comme les pastèques, seront également recommandés ici. Vous pouvez choisir des jus de fruits fraîchement pressés. Les sirops de fruits, les compotes et confitures très sucrées ainsi que les boissons à forte teneur en sucre sont fortement déconseillées.

Poissons et fruits de mer

Une alimentation méditerranéenne saine est riche en poisson et en fruits de mer, qui sont de bons remèdes maison pour abaisser la tension artérielle. En magasin, il faut privilégier les fruits de mer, les poissons de mer maigres, comme le merlu, le thon, le cabillaud, et les poissons d’eau douce, comme la perche ou le sandre. Nous mangeons de temps en temps des poissons gras, par exemple du saumon ou du maquereau. Les pires choix seront le poisson fortement mariné dans le sel et le poisson en conserve.

Manger des bonnes graisses en cas de tension élevée

Ce qui abaisse la tension artérielle, ce sont les margarines enrichies en stérols végétaux. Notre cuisine devrait également inclure de l’huile d’olive. De l’huile de pépins de raisin et de l’huile de colza à faible teneur en érucique. Vous pouvez vous offrir du vrai beurre de temps en temps. N’oubliez pas que consommer du saindoux, du bacon ou des cubes de margarine dure n’est pas bon pour la santé cardiovasculaire.

Noix et graines

Si vous souffrez d’hypertension, il vaut la peine d’inclure des noix en quantité modérée dans votre alimentation. Par exemple des noix, des noix de cajou, des pistaches ou des noisettes. Nous incluons également des graines de tournesol et de citrouille dans notre alimentation. Les pires choix seront les noix au caramel et au miel. Les noix salées ou celles enrobées, par exemple épicées, poivrées ou au fromage.

Herbes et thés qui abaissent la tension artérielle

Si vous ne savez pas comment lutter contre l’hypertension artérielle, ajoutez des thés pour abaisser votre tension artérielle à votre alimentation quotidienne. Le système circulatoire est renforcé par, entre autres : infusions à base d’aubépine, de prêle, de mélisse ou de camomille. Les herbes qui abaissent la tension artérielle comprennent également la rose sauvage, la rue et le tilleul. Grâce à elles, vous pouvez stabiliser la fonction cardiaque et réduire le cholestérol.

En conclusion

Il est essentiel de comprendre que l’alimentation joue un rôle crucial dans la régulation de la tension artérielle. En cas de baisse de tension, privilégier les aliments riches en sucres naturels, en sels minéraux et en caféine peut aider à rétablir un équilibre. Cependant, il est important de consommer ces aliments de manière équilibrée et de consulter un professionnel de santé si les symptômes persistent.

Article au format vidéo sur ma chaîne YouTube

Vous pouvez également visiter les autres articles de ce blog < Tous les articles >

C’est quoi une gastro ?

C'est quoi une gastro ?

Lorsque survient une vague de nausées, de vomissements et de diarrhées, la gastroentérite, communément appelée ‘ ‘ gastro ‘ ‘, peut sembler être un passage désagréable mais courant de la vie. Mais qu’est-ce que la gastro réellement ? Au-delà de ses symptômes bien connus, cette affection mérite une compréhension approfondie. Dans cet article, nous explorerons les tenants et aboutissants de la gastroentérite. En définissant ses causes, ses symptômes et les mesures préventives à adopter pour la contrer efficacement. Accrochez-vous, nous allons dissiper les mystères de la gastroentérite.

Comprendre la gastroentérite

La gastroentérite, souvent abrégée en ‘ ‘ gastro ‘ ‘, est une inflammation de la muqueuse de l’estomac et de l’intestin. Généralement causée par des infections virales, bactériennes ou parasitaires. Les virus sont les agents pathogènes les plus fréquents, notamment les norovirus et les rotavirus. Suivis des bactéries telles que Escherichia coli et Salmonella. Les parasites comme Giardia peuvent également en être la cause.

Cette infection se transmet facilement d’une personne à une autre par contact direct avec des surfaces contaminées. La consommation d’aliments ou d’eau contaminés, ou encore par des gouttelettes respiratoires en suspension dans l’air. Les lieux à forte densité de population, tels que les écoles, les garderies et les hôpitaux, favorisent sa propagation.

Certains facteurs augmentent le risque de contracter la gastroentérite, notamment un système immunitaire affaibli. Un âge extrême ( très jeune ou très âgé ), la consommation d’eau ou d’aliments contaminés, ou encore le contact étroit avec une personne infectée.

Les symptômes typiques de la gastroentérite comprennent des nausées, des vomissements, des douleurs abdominales, une diarrhée aqueuse et parfois de la fièvre. Ces symptômes peuvent varier en intensité selon l’agent pathogène responsable et la santé globale de la personne infectée.

Il est essentiel de différencier la gastroentérite des autres affections gastro-intestinales. Telles que l’intoxication alimentaire ou les infections plus graves comme la colite ou la péritonite. Un diagnostic précis peut être établi par un médecin à l’aide d’un examen clinique approfondi, éventuellement complété par des tests de laboratoire sur les selles.

Les complications possibles

La gastroentérite, bien que souvent considérée comme une maladie bénigne, peut entraîner des complications potentiellement graves. En particulier chez les enfants, les personnes âgées et les individus dont le système immunitaire est affaibli.

La principale complication de la gastroentérite est la déshydratation, qui survient lorsque le corps perd plus de liquides qu’il n’en absorbe. La diarrhée et les vomissements fréquents peuvent entraîner une perte importante de fluides et d’électrolytes essentiels. Mettant ainsi en danger l’équilibre hydrique de l’organisme. Les signes de déshydratation comprennent une bouche sèche, une diminution de la production d’urine, une sensation de soif intense, une faiblesse générale et des étourdissements.

Chez les enfants et les personnes âgées, la déshydratation peut survenir rapidement et devenir rapidement grave, nécessitant parfois une hospitalisation pour réhydratation intraveineuse. Chez les personnes immunodéprimées, la gastroentérite peut entraîner des complications plus graves, notamment des infections secondaires ou une détérioration de l’état de santé général.

Il est important de surveiller attentivement les signes de déshydratation chez les personnes atteintes de gastroentérite. En particulier les nourrissons, les jeunes enfants et les personnes âgées. En cas de symptômes persistants ou de signes de déshydratation, il est essentiel de consulter un médecin rapidement pour éviter toute complication grave.

Diagnostic et traitement

Le diagnostic de la gastroentérite repose principalement sur l’évaluation des symptômes caractéristiques par un professionnel de la santé. Lors de la consultation médicale, le médecin procédera à un examen clinique pour évaluer la gravité des symptômes et exclure d’autres causes possibles. Dans certains cas, des tests diagnostiques peuvent être recommandés, tels que l’analyse des selles pour détecter la présence d’agents pathogènes spécifiques. Notamment des virus, des bactéries ou des parasites.

Le traitement de la gastroentérite vise principalement à soulager les symptômes et à prévenir la déshydratation. Les mesures de soutien comprennent le repos, une hydratation adéquate et une alimentation légère et facile à digérer. Comme du bouillon, des craquelins ou des bananes. Dans certains cas, des médicaments symptomatiques peuvent être prescrits pour soulager les nausées, les vomissements ou la diarrhée.

Il est essentiel de maintenir une bonne hygiène personnelle. Et de prendre des précautions pour éviter la propagation de l’infection à d’autres personnes. Cela inclut le lavage fréquent des mains avec de l’eau et du savon. La désinfection des surfaces contaminées et l’isolement des personnes infectées jusqu’à ce qu’elles ne soient plus contagieuses.

En cas de déshydratation sévère ou de symptômes graves, une hospitalisation peut être nécessaire pour une réhydratation intraveineuse et une surveillance médicale étroite. Il est important de suivre les recommandations de traitement fournies par un professionnel de la santé et de consulter un médecin si les symptômes persistent ou s’aggravent.

Conseils pour éviter la gastroentérite

Pour réduire le risque de contracter la gastroentérite et de protéger sa santé, il est essentiel d’adopter des pratiques d’hygiène rigoureuses. Voici quelques conseils simples mais efficaces :

Lavage des mains : Lavez-vous régulièrement les mains à l’eau et au savon pendant au moins 20 secondes. En insistant sur les moments clés comme après être allé aux toilettes, avant de préparer les repas et avant de manger.

Désinfection des surfaces : Nettoyez et désinfectez régulièrement les surfaces fréquemment touchées. Telles que les poignées de porte, les interrupteurs, les téléphones et les claviers d’ordinateur.

Manipulation sûre des aliments : Lavez-vous les mains avant et après avoir manipulé des aliments. Et assurez-vous de cuire les viandes et les œufs à des températures sûres pour tuer les agents pathogènes.

Éviter la contamination croisée : Utilisez des planches à découper séparées pour les aliments crus et cuits. Et ne pas mélanger les ustensiles utilisés pour les aliments crus avec ceux utilisés pour les aliments cuits.

Vaccination : Si disponible, envisagez de vous faire vacciner contre les virus les plus courants responsables de la gastroentérite. Comme les rotavirus chez les nourrissons.

En conclusion

La gastroentérite, bien que souvent considérée comme une maladie bénigne, peut avoir des conséquences sérieuses. Notamment la déshydratation et les complications chez les groupes vulnérables. Comprendre les causes, les symptômes et les mesures préventives de cette affection est essentiel pour protéger sa santé et celle des autres.

Article au format vidéo sur ma chaîne YouTube

Vous pouvez également visiter les autres articles de ce blog < Tous les articles >

Que manger pour prendre du muscle ?

Que manger pour prendre du muscle ?

Le régime de masse musculaire vise à soutenir le processus de modelage de la silhouette et de développement de la masse musculaire maigre. La nutrition doit aller de pair avec un entraînement régulier en résistance visant l’hypertrophie musculaire. A quoi ressemble un régime pour la masse musculaire ? Que manger pour prendre du muscle ? Découvrons-le ensemble.

Qu’est-ce que c’est ?

Un régime pour la masse musculaire est très important pour les athlètes pour qui la force musculaire est la base des effets et du succès de l’entraînement. Le régime de prise de masse est également populaire parmi les personnes qui s’entraînent en force. Et qui souhaitent améliorer l’apparence et les proportions de leur silhouette. Ceci est inextricablement lié à un travail très acharné, à de la discipline, à un entraînement régulier et à un mode de vie sain.

Un régime pour la masse musculaire pure doit inclure un certain niveau de surplus énergétique. Qui assurera l’hypertrophie de la masse musculaire, c’est-à-dire le développement musculaire. L’augmentation du nombre de calories doit être déterminée individuellement en fonction du sexe, de l’âge et du type d’activité physique.

Le menu pour la masse musculaire

Il doit être composé de produits de bonne qualité qui nourriront le corps. Et soutiendront la construction de muscles dont la croissance est stimulée pendant l’entraînement. L’hypothèse d’un surplus énergétique s’applique uniquement aux ingrédients naturels et non transformés. Ils seront une source de carburant précieux pendant l’entraînement et assureront une bonne régénération des fibres musculaires. Manger trop de fast-food et de collations malsaines entraînera le stockage d’énergie sous forme de tissu adipeux. Le régime box permettra sans doute de faciliter la composition d’un menu pour un sportif. Il vous permettra d’apporter à votre corps la bonne quantité de calories et de nutriments tout en gagnant du temps sur la planification de repas équilibrés.

Un régime de prise de masse sans activité physique régulière, sans entraînement en résistance, sans mode de vie sain et sans régénération adéquate peut apporter des résultats opposés à ceux attendus. Un calculateur d’IMC peut être utile pour planifier votre alimentation et déterminer le poids corporel correct. Cependant, il convient de rappeler que les muscles ont moins de volume que la graisse.

Que manger pour prendre de la masse ?

Un régime pour la masse musculaire pure par rapport à ce qu’on appelle un régime alimentaire optimal doit fournir une quantité accrue de protéines et de glucides complexes. Avec une teneur en matières grasses raisonnablement faible. Le surplus d’énergie ne doit pas dépasser 10 à 15 % des besoins totaux.

Répartition des macronutriments dans l’alimentation par masse :

  • Protéines 20-25 % d’énergie ;
  • Glucides 40 à 50 % de l’énergie ;
  • Les graisses représentent 25 à 30 % de l’énergie.

Le régime alimentaire doit inclure des légumes et des fruits qui sont une source de vitamines et de minéraux. Grâce à leurs propriétés antioxydantes, les légumes et les fruits réduiront le niveau de stress oxydatif provoqué par un entraînement intense. De plus, ils constituent une source de fibres alimentaires, d’une grande importance pour le bon fonctionnement du système digestif. Vous devez également assurer une bonne hydratation de votre corps en buvant 2 à 3 litres d’eau par jour.

Manger des protéines pour prendre du muscle

Les protéines dans un régime de prise de masse doivent être fixées à 1,2 à 2 g par kilogramme de poids corporel. Plus la masse musculaire est importante au début du processus de prise de masse, plus la teneur en protéines dans l’apport calorique quotidien peut être élevée. Les protéines complètes peuvent provenir de sources animales et végétales. Un régime végétarien de masse nécessite de l’expérience. Et une conscience de la composition des repas pour apporter à l’organisme tous les acides aminés nécessaires.

Une bonne synthèse des fibres musculaires se produit grâce à l’apport de 20 à 40 g de protéines de haute qualité ( contenant des acides aminés exogènes dans des proportions appropriées ) dans un repas. L’augmentation de l’apport en protéines au-dessus de ce niveau n’a aucune justification physiologique.

Protéines d’origine animale dans l’alimentation de masse, viande maigre, fromage cottage, œufs, poisson, fruits de mer.

Protéines d’origine végétale dans l’alimentation, un régime végétarien pour la masse musculaire comprend des légumineuses ( pois chiches, lentilles, soja, haricots ), des gruaux et des produits à base de céréales complètes.

Glucides

Les glucides dans un régime pour prise de masse sont la source d’énergie de base nécessaire au fonctionnement de l’organisme. La quantité de glucides dans l’alimentation pour la masse doit représenter 40 à 50 % des besoins totaux. En tenant compte du surplus énergétique. Le développement de la masse musculaire est associé à un entraînement en résistance. Au cours duquel les réserves de glucose sous forme de glycogène sont utilisées. Les glucides contenus dans un régime visant à prendre de la masse doivent provenir de sources peu transformées. Le menu devrait inclure des gruaux, du pain complet et des légumineuses, qui généreront également des protéines. Les glucides simples ou ceux ayant un indice glycémique élevé dans un régime de prise de masse peuvent apparaître autour de l’entraînement pour fournir au corps une énergie facilement disponible. Avant l’entraînement, et après l’entraînement, ils reconstitueront rapidement le glycogène musculaire utilisé.

Glucides complexes dans l’alimentation de masse : sarrasin, millet, quinoa, amarante, pain complet, patates douces, pommes de terre.

Glucides à index glycémique élevé dans l’alimentation pour la masse : riz blanc, bananes mûres, pêches, poires, pommes de terre.

Graisses

Les graisses dans le régime alimentaire pour la masse doivent être fixées à 25-30 % de l’apport énergétique. Elles constituent une source alternative d’énergie pour l’organisme et sont nécessaires au fonctionnement des systèmes endocrinien et nerveux.

Dans un régime de prise de masse, il convient de limiter les sources d’acides gras saturés. Que l’on trouve dans la viande grasse, le saindoux, le beurre, la crème. Et les produits hautement transformés tels que les chips, les confiseries et les sucreries, et qui contiennent en outre des gras trans cancérigènes. Il est nécessaire d’assurer un apport adéquat en graisses insaturées, qui soutiendront le système cardiovasculaire et auront des effets anti-inflammatoires.

Sources de graisses saines dans l’alimentation de masse : huiles végétales ( huile de lin, huile d’onagre, huile de bourrache, huile d’olive ), avocat, fruits à coque, poissons de mer gras, huile de foie de morue.

Un régime pour la masse musculaire doit être composé sur la base de plusieurs principes qui seront essentiels lors de la planification des repas.

Article au format vidéo sur ma chaîne YouTube

Vous pouvez également visiter les autres articles de ce blog < Tous les articles >

Que manger pour avoir de beaux cheveux ?

Que manger pour avoir de beaux cheveux ?

On le sait, la nutrition joue également un rôle fondamental dans la beauté de la peau et des cheveux. C’est pourquoi les naturopathes, spécialisés dans la santé holistique, donnent souvent des conseils beauté ‘ ‘ à l’envers ‘ ‘ à base d’éléments naturels qui ont également des bienfaits sur l’énergie et le mental, et pour cela ils ont identifié les meilleurs aliments pour des cheveux épais et beaux. Découvrons donc ensemble que manger pour avoir de beaux cheveux.

Les nutriments essentiels pour des cheveux en bonne santé

Manger des protéines pour avoir de beaux cheveux

Les protéines sont les fondations de vos cheveux. Elles jouent un rôle essentiel dans la structure capillaire, contribuant à renforcer les follicules pileux et favorisant la croissance. Les sources de protéines maigres, telles que la viande maigre, les œufs et les légumineuses, sont des choix judicieux pour garantir un apport adéquat.

Vitamines et minéraux

Les vitamines et minéraux sont les alliés indispensables de vos cheveux. La vitamine A stimule la production de sébum, nécessaire pour maintenir le cuir chevelu hydraté. Les vitamines B, C et E, ainsi que des minéraux tels que le fer et le zinc, contribuent à la vitalité capillaire. Trouvez-les dans des aliments variés tels que les légumes, les fruits et les grains entiers.

Manger des acides gras essentiels pour avoir de beaux cheveux

Les acides gras oméga-3 et oméga-6 sont comme des super-héros pour vos cheveux. Ils renforcent la structure capillaire, apportent de la brillance et maintiennent le cuir chevelu en bonne santé. Intégrez des aliments riches en ces acides gras, comme les poissons gras, les noix et les graines, dans votre alimentation pour des cheveux éclatants de l’intérieur.

Aliments spécifiques pour des cheveux éclatants

Poissons pour plus de brillance dans la crinière

Nous savons que le poisson est sain. Si vous souhaitez avoir de beaux cheveux, vous devez manger du poisson régulièrement car il donne plus de brillance à votre crinière. Les poissons en particulier, comme le saumon, les sardines ou le maquereau, sont bons pour la crinière car ils contiennent beaucoup d’acides gras oméga-3 sains. Ceux-ci peuvent donner à vos cheveux une apparence plus saine et plus brillante.

Manger du yaourt grec pour avoir de beaux cheveux

Si vos cheveux ne poussent pas très bien ou ne veulent pousser que très lentement, vous devriez manger du yaourt grec plus souvent. Ce n’est pas seulement particulièrement savoureux, mais il contient également de nombreuses protéines précieuses. Puisque les protéines sont le composant principal de vos cheveux, le lien est évident : sans protéines, votre crinière ne poussera pas. Un autre ingrédient important du yaourt est l’acide pantothénique, qui est la vitamine B5.

Des épinards pour des cheveux sains et forts

Les cheveux cassants sont un problème que beaucoup connaissent. Si cela vous semble familier, vous devriez régulièrement incorporer des épinards à votre alimentation. Les épinards regorgent de nutriments sains et de vitamines, par exemple les vitamines A et C se trouvent dans le légume à feuilles, ainsi que le fer, le bêta-carotène et l’acide folique. Tous ces ingrédients sont associés à des cheveux sains.

Manger du fer pour avoir de beaux cheveux

Si vous souffrez d’une carence en fer, qui touche davantage les femmes que les hommes, la première chose qui se remarque, ce sont vos cheveux. Si votre corps ne reçoit pas suffisamment de fer pendant un certain temps, cela peut entraîner une chute des cheveux. Mais vous pouvez y remédier assez facilement, car le fer se trouve dans de nombreux aliments. Par exemple :

Il existe même des aliments enrichis en fer, par exemple le muesli, les jus ou les pâtes. Vous pouvez facilement couvrir vos besoins quotidiens en fer grâce à votre alimentation et vous obtiendrez également de beaux cheveux.

Des patates douces pour une crinière brillante

Si vous souffrez de cheveux secs et fins qui ont perdu leur éclat, vous pouvez compter sur les patates douces. Celles-ci ont non seulement bon goût, mais contiennent également du précieux bêta-carotène, que le corps transforme en vitamine A. La vitamine A est bonne pour le cuir chevelu et l’aide à produire ce qu’on appelle le sébum, un liquide huileux. Cela évitera à votre crinière de se dessécher.

Manger de la cannelle pour avoir de beaux cheveux

La cannelle donne à certains plats un petit quelque chose en plus, le bouillie de semoule ou le riz au lait seraient impensables sans cannelle, tout comme les pâtisseries de Noël. Mais saviez-vous que la cannelle assure aussi une belle crinière ? L’épice stimule la circulation sanguine, ce qui signifie que votre crinière peut repousser plus rapidement et paraître globalement plus fournie et plus épaisse.

Huîtres pour cheveux épais

Les huîtres sont très riches en zinc. Si vous souffrez d’une carence en zinc, vos cheveux risquent de tomber. C’est logique car votre corps a un besoin urgent de zinc pour pouvoir produire des cheveux.

Manger des œufs pour avoir de beaux cheveux

Les œufs contiennent des protéines précieuses qui stimulent la formation de collagène. Votre corps en a besoin, par exemple, pour vous protéger du processus de vieillissement cutané ou pour le ralentir. Ils sont également importants pour de beaux cheveux car ils stimulent le cuir chevelu pour former une couche protectrice pour la crinière.

Des baies pour des cheveux d’apparence saine

Les baies sont non seulement délicieuses, mais aussi très saines et riches en vitamines. Elles regorgent de vitamine C, dont votre organisme a besoin pour renforcer le système immunitaire, mais aussi pour mieux absorber le fer. Comme vous vous en souvenez, le fer est très important pour de beaux cheveux. La vitamine C assure également un meilleur fonctionnement de la circulation sanguine dans votre cuir chevelu. Une simple poignée de baies par jour a un effet positif sur votre santé mais aussi sur vos cheveux.

Graines de citrouille et graines de lin pour des cheveux lisses et beaux

Les noix et les graines sont très saines. Les graines de citrouille, par exemple, contiennent de nombreux nutriments précieux, tels que :

Cette combinaison de nutriments assure une belle crinière en stimulant le renouvellement cellulaire et en renforçant le système immunitaire. Les graines de lin contiennent beaucoup d’acides gras oméga-3 sains qui renforcent les cheveux et leur donnent une apparence plus volumineuse et plus saine. Les graines de citrouille se trouvent dans le pain, vous pouvez les ajouter aux salades, les manger dans du muesli ou simplement les croquer seules.
Comme vous pouvez le constater, vous pouvez obtenir de beaux cheveux grâce à une alimentation saine ou aux aliments mentionnés ici. Vous n’avez donc pas besoin de dépenser beaucoup d’argent pour des produits de soins capillaires coûteux. La nature nous offre le potentiel d’une belle crinière grâce à des aliments délicieux. Il est important que nous fournissions à notre crinière et à notre cuir chevelu tout ce dont ils ont besoin pour être sains et splendides. Et magnifiques.

Article au format vidéo sur ma chaîne YouTube

Vous pouvez également visiter les autres articles de ce blog < Tous les articles >