Quels sont les fruits et légumes riches en fibres ?

Quels sont les fruits et légumes riches en fibres

Comparées aux protéines, aux graisses et aux glucides, les fibres ne reçoivent souvent pas l’attention qu’elles méritent. Les fibres sont extrêmement importantes pour notre santé. Mais qu’est-ce qui contient beaucoup de fibres ? Dans cet article, nous mettons en avant les principaux légumes et fruits riches en fibres.

Qu’est-ce que la fibre ?

Les fibres alimentaires comprennent les parties des aliments végétaux que votre corps ne peut pas digérer ou absorber. Contrairement à d’autres nutriments, tels que les graisses, les protéines ou les glucides, que votre corps décompose et absorbe, les fibres ne sont pas digérées par votre corps. Au lieu de cela, les fibres traversent votre estomac, votre intestin grêle et votre gros intestin de manière relativement intacte, puis sortent de votre corps par les selles. En tant qu’adulte en bonne santé, il est recommandé de consommer environ 30 à 40 grammes de fibres par jour.

Pourquoi les fibres sont-elles si utiles pour le corps et la digestion en particulier ?

Contrairement aux vitamines et aux nutriments, les fibres ne sont pas utilisées par l’organisme comme source d’énergie. Mais l’alimentation quotidienne d’une personne doit inclure des produits à haute teneur en fibres alimentaires. La fibre a des propriétés utiles importantes :

  • élimine les impuretés, abaisse le taux de cholestérol nocif dans le sang – les fibres alimentaires agissent comme un adsorbant, aidant à nettoyer le corps des toxines ;
  • provoque une sensation de satiété durable – les aliments riches en fibres réduisent l’appétit dans la lutte contre l’excès de poids, augmentant ainsi l’efficacité du régime alimentaire ;
  • normalise la digestion – les fibres améliorent le péristaltisme intestinal, stimulent les processus métaboliques dans le corps, préviennent la constipation ;
  • contrôle le niveau de sucre dans le sang – les produits contenant des fibres sont digérés plus longtemps, contribuant ainsi à normaliser le niveau de glucose dans le corps ;

Quels aliments sont riches en fibres ?

Les sources naturelles de fibres sont les baies, les légumes et les fruits, ainsi que les noix et les céréales. Où y a-t-il beaucoup de fibres ? Le son est le leader en termes de quantité de fibres alimentaires, car il est fabriqué à partir de l’enveloppe externe des grains de céréales. Une autre source précieuse de fibres est le chocolat noir, avec une teneur en fèves de cacao supérieure à 70 %. 100 g d’un tel produit contiennent jusqu’à 11 g de glucides complexes et une grande quantité d’antioxydants.

Les poires font parties des fruits et légumes riches en fibres

Ce fruit est vraiment riche en fibres ! Une poire moyenne contient environ 5 g de fibres solubles et insolubles. Il est important de manger la poire avec la peau, car la peau contient le plus de fibres. Les poires séchées contiennent trois fois plus de fibres que les poires fraîches ; salade de roquette, poire, noix et fromage bleu sauce miel – un vrai paradis pour l’estomac !

Des fraises

Faible en calories, riche en fibres – la collation parfaite ! Une tasse de fraises contient environ 5 grammes de fibres et plus de vitamine C qu’une orange. Les fraises contiennent également d’autres nutriments essentiels tels que le folate ou vitamine B9, le potassium, le magnésium et la vitamine K.

Les pommes font parties des fruits et légumes riches en fibres

Comme les poires, les pommes peuvent être ajoutées à votre salade préférée ou cuites au four avec un peu de miel et de cannelle. Vous pouvez aussi faire du pudding maison avec des pommes au four, c’est assez simple ! Et les pommes séchées ont même le goût de chips.

Avocat

En plus de 10 grammes de fibres, un avocat moyen contient 20 vitamines et minéraux. L’acide oléique de ce fruit abaisse le cholestérol. Les avocats sont parfaits pour les salades et les tartinades sur du pain. Et bien sûr, c’est l’un des principaux ingrédients du guacamole.

Les bananes font parties des fruits et légumes riches en fibres

Oui, oui, elles sont riches en calories et ont un indice glycémique élevé. Mais en plus, une banane moyenne contient 3 g de fibres et a un bon effet sur le cœur, grâce à sa teneur élevée en potassium – une banane couvre 10 % des besoins quotidiens en potassium. Essayez de faire du pudding à la banane – c’est assez simple.

Haricot

Cent grammes de haricots rouges ou blancs bouillis contiennent près de 6,5 g de fibres. De plus, des protéines, des glucides complexes, des antioxydants, de l’acide folique, du manganèse, du potassium, du phosphore, du fer et du magnésium. Les haricots peuvent constituer un plat principal ou un ajout savoureux aux salades ou aux plats principaux.

Les pois font partis des fruits et légumes riches en fibres

Cent grammes de pois verts ou jaunes bouillis contiennent jusqu’à 8 g de fibres.

Artichauts

Les artichauts sont savoureux, nutritifs et faciles à préparer. Un artichaut moyen contient 7 g de fibres et seulement 60 kcals et jusqu’à 4 g de protéines. Manger des artichauts ou de l’extrait d’artichaut aide à lutter contre les maladies du foie et abaisse le cholestérol et les triglycérides dans le sang.

Les pommes de terre font parties des fruits et légumes riches en fibres

Les personnes au régime ne l’aiment pas car elle contient beaucoup d’amidon et a un indice glycémique élevé. Mais si vous n’avez pas de problèmes de prise de poids ou de diabète, ne vous inquiétez pas. Une pomme de terre de taille moyenne contient 110 kcal et 2 g de fibres.

Brocoli

Le brocoli est un légume crucifère riche en vitamine K, folate, potassium, vitamine C et antioxydants. Le brocoli est une bonne source de fibres alimentaires, avec 2,6 grammes pour 100 grammes, dont plus de la moitié sont solubles.

Choux de Bruxelles

Qu’on le veuille ou non, les choux de Bruxelles regorgent de vitamines, de minéraux et constituent une excellente source de fibres avec 3,8 grammes de fibres pour 100 grammes. Les fibres solubles des choux de Bruxelles sont extrêmement utiles à notre microbiome.

Carotte

Bouillies, cuites au four ou crues, les carottes sont l’un des légumes les plus populaires et les plus polyvalents que nous connaissions avec 2,8 grammes de fibres pour 100 grammes. Les carottes sont particulièrement connues pour être saines pour nos yeux. Le légume regorge de bêta-carotène, qui est en partie transformé en vitamine A. Une vitamine importante pour nos yeux.

Article au format vidéo sur ma chaîne YouTube

Vous pouvez également visiter les autres articles de ce blog < Tous les articles >

Les légumes les moins caloriques

Les légumes les moins caloriques

Les calories nous fournissent l’énergie dont le corps a besoin au repos, pendant l’activité physique et pour la digestion. Bien qu’il n’existe aucune preuve qu’il existe des aliments ‘ ‘ à calories négatives ‘ ‘ qui brûlent plus de calories qu’ils n’en apportent. Il est probablement vrai que les aliments faibles en calories peuvent fournir moins de calories que prévu. En effet, votre corps utilise également de l’énergie pour digérer les aliments. Si vous essayez de réduire votre apport calorique total, cet objectif est facile à atteindre en mangeant des aliments faibles en calories, comme certains fruits et légumes. Découvrons donc ensemble les légumes les moins caloriques.

Qu’est-ce qu’une calorie ( kcal ) ?

La définition scientifique est un peu compliquée. Une calorie ( cal ) est en réalité la quantité de chaleur nécessaire pour élever la température d’un gramme d’eau d’un degré Celsius. Une kilocalorie équivaut à 1 000 calories. Les kilocalories sont communément appelées ‘ ‘ calories alimentaires ‘ ‘, c’est pourquoi elles sont le plus souvent appelées calories, ce qui n’est pas scientifiquement correct. Les kilocalories sont une mesure de la quantité d’énergie que nous consommons avec les aliments et les boissons. Cette énergie est nécessaire à la vie et au bon fonctionnement de tous les organes.

Qu’est-ce que le besoin calorique ?

Les besoins caloriques sont une valeur qui indique de combien de kilocalories notre corps a besoin pour avoir de l’énergie et rester en bonne santé. Les besoins caloriques sont différents et dépendent, entre autres, du sexe, de l’âge, de l’état physiologique du corps, du niveau d’activité physique et du mode de travail. C’est pourquoi il est si important d’organiser un régime minceur individuellement. Vous pouvez calculer vos besoins caloriques quotidiens à l’aide d’outils en ligne. Si vous consommez trop de kilocalories dans votre alimentation quotidienne, vous commencerez à prendre du poids.

Pourquoi manger peu de calories ?

Vous ne pouvez perdre du poids que si vous mangez moins de calories que vous n’en dépensez. De plus vous perdez de la graisse lorsque vous mangez moins de calories. Vous forcez alors votre corps à utiliser vos réserves de graisse pour obtenir l’énergie dont vous avez besoin.
Ne pensez pas que je vais sauter les noix ou cette salade grasse de maquereau lors de la fête d’anniversaire, car votre corps a aussi besoin de ces graisses. À condition de les rechercher dans une alimentation saine et de manger avec modération. Une part de pizza de temps en temps ne pose vraiment aucun problème. Il est important qu’en plus de manger des aliments faibles en calories, vous ajoutiez également une certaine forme d’exercice.

Légumes hypocaloriques une richesse de nutriments

Non seulement les légumes favorisent le processus d’amincissement ( ils contiennent peu de calories ), mais ils sont également très sains et fournissent à l’organisme de nombreux ingrédients précieux. Ils contiennent beaucoup de vitamines, principalement des vitamines A, C, E, K, PP et B. Ils sont une source de minérauxsodium, potassium, calcium, manganèse, fer, zinc, phosphore, fluor et iode. Les légumes permettent de satisfaire rapidement la faim ( une excellente façon de prendre des collations peu caloriques ) et de diversifier n’importe quel plat.

Légumes hypocaloriques :

Les asperges font parties des légumes les moins caloriques

Les asperges sont des légumes qui se déclinent en trois couleurs : vert, blanc et violet. Toutes les asperges sont saines, mais les violettes contiennent des composés appelés anthocyanes, censés prévenir les maladies cardiaques. Une tasse ( 135 grammes ) d’asperges ne contient que 27 calories et est riche en vitamine K et en folate, fournissant respectivement 70 % et 17 % de l’AJR.

Betteraves

Les betteraves sont des tubercules de couleur rouge foncé ou violette caractéristique. L’un des avantages les plus connus des betteraves est sa capacité à abaisser la tension artérielle. Les betteraves ne contiennent que 59 calories par tasse ( 135 grammes ) et 10 % des apports journaliers recommandés en potassium.

Le céleri fait parti des légumes les moins caloriques

Le céleri est l’un des aliments faibles en calories les plus connus. Les longues tiges vertes contiennent des fibres insolubles qui traversent le corps sans être digérées ; ces fibres ne contribuent donc pas du tout au nombre de calories. Le céleri est également riche en eau, ce qui le rend également faible en calories, avec seulement 18 calories par tasse ( 100 grammes ) de céleri tranché.

Concombres

L’un des légumes les moins caloriques est le concombre vert dans 100 g de produit, nous ne trouverons que 15 calories. Ses propriétés sont en grande partie similaires à celles de la pastèque. Les deux produits contiennent beaucoup d’eau le concombre en contient jusqu’à 96 % et c’est principalement à cela qu’ils doivent leur faible teneur en calories.

Les épinards font partis des légumes les moins caloriques

Les épinards sont un autre légume vert à feuilles qui regorge de vitamines et de minéraux et est faible en calories ( 23 calories pour 100 grammes ). Il est riche en vitamine K, en vitamine A et en folate et contient également plus de protéines que certains autres légumes à feuilles vertes.

Tomates

Les tomates peuvent être consommées crues, cuites ou en purée dans une sauce. Elles sont également très nutritives et contiennent une substance saine appelée lycopène. La recherche montre que le lycopène peut protéger contre le cancer, l’inflammation et les maladies cardiaques. Une tasse ( 150 grammes ) de tomate cerise contient 30 calories.

Les courgettes font parties des légumes les moins caloriques

La courgette est aussi calorique que le concombre, 100 g de produit contient 15 calories. Elle soutient le métabolisme, elle est également riche en potassium, empêchant la rétention d’eau dans l’organisme et accélérant ainsi la perte de poids. La courgette est utilisée dans un régime nettoyant car 90 pour cent de son contenu est de l’eau.

Chou-fleur

Un fait intéressant de l’histoire : l’écrivain Mark Twain a qualifié le chou-fleur de ‘ ‘ chou avec une éducation supérieure ‘ ‘. Tout y est dans les meilleures traditions de légumes pour la perte de poids et la santé un minimum de calories, pas de matières grasses, un maximum de vitamines. 25 calories pour 100 grammes.

Il existe de nombreux aliments délicieux et faibles en calories. La plupart d’entre eux sont des fruits et légumes qui contiennent également de nombreux nutriments sains. Si vous faites un choix varié de ces aliments, vous obtiendrez beaucoup de nutriments et un minimum de calories.

Article au format vidéo sur ma chaîne YouTube

Vous pouvez également visiter les autres articles de ce blog < Tous les articles >

Aliments qui font baisser le rythme cardiaque ?

Aliments qui font baisser le rythme cardiaque ?

Notre tension artérielle dépend de nombreux facteurs. Une raison sans équivoque de l’hypertension artérielle ne peut donc pas toujours être déterminée. Dans 95% des cas, la cause n’est même pas retrouvée. Une pression artérielle excessive ( la norme actuelle est que la pression supérieure ne doit pas dépasser 140 mmHg ) peut résulter de ou résulter d’une ‘ ‘ artériosclérose ‘ ‘, d’une inflammation et/ou de lésions des parois artérielles, de problèmes rénaux, de stress, de déséquilibres hormonaux ou de surpoids. Mais cela peut aussi être une combinaison de plusieurs causes. L’hypertension artérielle entraîne une surcharge du système cardiovasculaire. Quelle qu’en soit la cause, certaines habitudes alimentaires et de vie peuvent avoir un impact positif sur notre tension artérielle. Découvrons donc ensemble les aliments qui font baisser le rythme cardiaque.

Quel sont les aliments qui font baisser le rythme cardiaque

Un aliment qui peut aider à faire baisser le rythme cardiaque est celui qui contient des propriétés apaisantes ou bénéfiques pour le système cardiovasculaire. Voici quelques exemples d’aliments qui peuvent avoir un effet bénéfique sur le rythme cardiaque :

Les poissons gras font partis des aliments qui font baisser le rythme cardiaque

Vous le lisez partout : les poissons gras comme le saumon, la sardine et le maquereau sont super bons pour le cœur. Le poisson contient de grandes quantités d’acides gras oméga-3, qui réduit, entre autres, le risque d’un rythme cardiaque irrégulier. Il est préférable de manger du poisson gras environ deux fois par semaine. Pas un amateur de poisson ? Vous pouvez également obtenir des acides gras oméga-3 comme complément alimentaire.

Flocons d’avoine

La farine d’avoine est riche en fibres solubles et ces fibres abaissent le taux de cholestérol dans le sang. Ils garantissent que le cholestérol n’est pas absorbé dans la circulation sanguine. Il est préférable de consommer des flocons d’avoine sans sucre. De plus, les aliments contenant des grains entiers, comme le pain et les pâtes, sont également bons pour le cœur.

Les fruits rouges font partis des aliments qui font baisser le rythme cardiaque

Les myrtilles, les fraises et les autres baies réduisent le risque de crise cardiaque. Les baies contiennent des antioxydants qui abaissent la tension artérielle et dilatent les vaisseaux sanguins.

Chocolat noir

Lorsque vous consommez une petite quantité de chocolat noir chaque jour, vous êtes moins susceptible d’avoir une crise cardiaque ou un accident vasculaire cérébral. Il est préférable de manger du chocolat avec au moins 60 à 70 % de cacao. Le chocolat noir contient des composants qui peuvent aider à prévenir la coagulation du sang et l’inflammation, à maintenir votre tension artérielle stable et à protéger votre cœur.

Les agrumes font partis des aliments qui font baisser le rythme cardiaque

Ceux qui mangent régulièrement des oranges ou des pamplemousses ont un risque d’accident vasculaire cérébral 19 % moins élevé. Les agrumes contiennent beaucoup de vitamine C, ce qui réduit également le risque de maladie cardiaque.

Produits à base de soja

Les produits à base de soja, comme le tofu et le lait de soja, contiennent beaucoup de graisses insaturées, de fibres, de vitamines et de minéraux. Le soja abaisse la tension artérielle et le taux de cholestérol dans le sang. Si vous voulez réduire le risque de maladie cardiaque, remplacez votre lait ordinaire par du lait de soja !

Les pommes de terre font parties des aliments qui font baisser le rythme cardiaque

Les pommes de terre contiennent des fibres qui abaissent votre tension artérielle et réduisent le risque de maladie cardiaque. Attention : lorsque vous faites frire des pommes de terre, les bienfaits pour la santé diminuent.

Tomates

Les tomates contiennent des antioxydants qui abaissent le ‘ ‘ mauvais ‘ ‘ cholestérol dans votre sang et maintiennent vos vaisseaux sanguins ouverts. De cette façon, vous avez moins de risque de crise cardiaque et les tomates contiennent également peu de calories et peu de sucre.

Les noix et graines font parties des aliments qui font baisser le rythme cardiaque

Les amandes, les noix, les pistaches, les cacahuètes et une foule d’autres noix contiennent des fibres qui sont bonnes pour votre cœur. Elles contiennent également de la vitamine E, qui aide à réduire le ‘ ‘ mauvais ‘ ‘ cholestérol dans le sang. Les noix et les graines de lin, entre autres, contiennent beaucoup d’acides gras oméga-3 et réduisent également le risque de problèmes cardiaques.

Légumineuses

Les légumineuses, comme les haricots, les lentilles et les pois, contiennent beaucoup de protéines et pas de graisses malsaines. Ceux qui mangent des légumineuses quatre fois par semaine ont un risque de maladie cardiaque de 22 % inférieur. De plus, les légumineuses contrôlent également la glycémie chez les personnes souffrant de diabète.

Les olives font parties des aliments qui font baisser le rythme cardiaque

Les olives et l’huile d’olive contiennent de ‘ ‘ bonnes ‘ ‘ graisses et aident également à réduire le cholestérol et la glycémie. Le risque de crises cardiaques et d’accidents vasculaires cérébraux diminue également si vous consommez régulièrement des olives ou de l’huile d’olive.

Alcool et café

L’alcool, en particulier le vin rouge, réduit votre risque de maladie cardiaque, mais en consommer trop peut augmenter votre risque. Par conséquent, ne buvez pas plus de deux verres de vin rouge par jour. On dit également que le café réduit le risque de décès par maladie cardiaque d’environ 15 %. Le risque d’AVC chute même de 30 %. Mais ici aussi, boire trop de café augmente le risque. Ne buvez donc pas plus de six tasses de café par jour.

Le thé vert fait parties des aliments qui font baisser le rythme cardiaque

Boire du thé vert apporte plusieurs avantages pour la santé. Ceux qui boivent environ trois à quatre tasses de thé vert par jour ont un risque de maladie cardiovasculaire 20 % moins élevé. Le risque de crise cardiaque est également considérablement réduit.

Brocoli, épinards et chou frisé

Presque tous les légumes sont sains, mais les légumes verts donnent un coup de pouce supplémentaire à votre cœur. Ils contiennent des antioxydants qui débarrassent votre corps des substances nocives, ainsi que des fibres, des vitamines, des minéraux et des acides gras oméga-3. Les légumes verts réduisent donc le risque de maladies cardiovasculaires de diverses manières !

Avocats

Les avocats sont riches en graisses insaturées qui réduisent le risque de maladie cardiaque et abaissent le cholestérol dans le sang. De plus, les avocats sont multi-combinables et peuvent être utilisés dans le guacamole.

Grenades

Les grenades contiennent de nombreux antioxydants qui, entre autres, empêchent le durcissement des artères. Lorsque vous mangez une grenade quotidiennement, le flux sanguin vers votre cœur s’améliore également. Les pommes contiennent également de nombreuses substances saines.

Article au format vidéo sur ma chaîne YouTube

Vous pouvez également visiter les autres articles de ce blog < Tous les articles >

Quel est la meilleure vitamine pour le cerveau ?

Quel est la meilleure vitamine pour le cerveau ?

Le cerveau est l’organe le plus complexe et le plus important du corps humain. Il contrôle toutes nos fonctions vitales, nos émotions, nos pensées, notre mémoire et notre apprentissage. Pour garder notre cerveau en bonne santé et prévenir les maladies neurodégénératives, il est essentiel de lui fournir les nutriments dont il a besoin. Parmi ces nutriments, les vitamines jouent un rôle clé dans le maintien et l’amélioration des fonctions cognitives. Mais quelles sont les meilleures vitamines pour le cerveau ? Et quel est la meilleure ? Dans cet article, nous allons vous édifier sur ce sujet.

Quelles sont les fonctions du cerveau et pourquoi il est important de le nourrir correctement ?

Le cerveau est un organe complexe et essentiel du système nerveux central. Il assume de nombreuses fonctions cruciales qui sont essentielles au bon fonctionnement de notre corps et de notre esprit. Voici quelques-unes des fonctions clés du cerveau :

Nourrir le cerveau est d’une importance capitale. Car cet organe complexe et énergivore joue un rôle essentiel dans le bon fonctionnement de notre corps et de notre esprit. En tant que centre de contrôle moteur, de pensée et de cognition, le cerveau nécessite une alimentation adéquate pour améliorer les fonctions cognitives. La mémoire, la concentration et la résolution de problèmes. En fournissant les nutriments essentiels, tels que les antioxydants présents dans les fruits et légumes frais, on peut protéger les cellules nerveuses de l’effet du stress oxydatif et de l’inflammation. Une alimentation équilibrée, comprenant une bonne source de protéines pour la synthèse des neurotransmetteurs. Contribue également à maintenir un équilibre hormonal et émotionnel.

De plus, une alimentation saine peut réduire le risque de maladies neurodégénératives, comme la maladie d’Alzheimer. Et prévenir le vieillissement prématuré du cerveau. En évitant les aliments transformés et les graisses saturées qui peuvent provoquer une inflammation chronique. On aide à protéger le cerveau contre les dommages causés par l’inflammation. En somme, en nourrissant correctement notre cerveau, nous favorisons son bien-être, sa santé globale et son fonctionnement optimal. Ce qui se traduit par une meilleure qualité de vie physique et mentale.

Vitamines pour la mémoire

La mémoire humaine est un complexe de capacités et de fonctions de la psyché qui vous permettent d’accumuler, de stocker et de reproduire l’expérience. Les connaissances, les compétences et les capacités. La carence en vitamines affecte négativement ces processus, provoquant une violation des fonctions cognitives : diminution de la concentration, oubli accru, inhibition des réactions mentales, détérioration des capacités intellectuelles. Une bonne nutrition ne suffit pas toujours à reconstituer les réserves de micronutriments et à améliorer la mémoire. Alors les multivitamines viennent à la rescousse parfois.

Quelles sont les vitamines essentielles pour le cerveau et quel est leur rôle ?

Certaines vitamines jouent un rôle essentiel pour le bon fonctionnement du cerveau en contribuant à son développement, sa santé et ses fonctions cognitives. Voici les principales vitamines importantes pour le cerveau et leur rôle :

Vitamine B1 ( thiamine )

La thiamine est cruciale pour la production d’énergie dans le cerveau. Elle participe au métabolisme des glucides, fournissant ainsi l’énergie nécessaire au fonctionnement optimal des cellules nerveuses. Une carence en vitamine B1 peut entraîner des problèmes de mémoire et des troubles cognitifs.

Vitamine B6 ( pyridoxine )

La vitamine B6 est impliquée dans la synthèse des neurotransmetteurs. Notamment la sérotonine, la dopamine et la noradrénaline, qui sont essentiels pour la régulation de l’humeur, du sommeil et de la fonction cognitive.

Vitamine B9 ( acide folique )

L’acide folique est essentiel pour la division cellulaire et la synthèse de l’ADN. Pendant la grossesse, elle est crucial pour le développement du système nerveux du fœtus. Une carence en acide folique peut entraîner des problèmes de développement cérébral chez le fœtus et des troubles cognitifs chez les adultes.

Vitamine B12 ( cobalamine )

La vitamine B12 est essentielle pour la santé des cellules nerveuses. Et la formation de la gaine de myéline qui protège les fibres nerveuses. Une carence en vitamine B12 peut provoquer des problèmes de mémoire, de la fatigue et des troubles neurologiques.

Vitamine C ( acide ascorbique )

La vitamine C soutient le fonctionnement du système nerveux, elle contribue à la formation, à la maturation et au fonctionnement plus efficace des neurones. Et facilite également la synthèse de la dopamine et de la noradrénaline.

Vitamine D

La vitamine D soutient le bon fonctionnement des cellules du système nerveux : neurones et cellules gliales. Elle a également un effet neuroprotecteur, consistant en l’élimination des plaques amyloïdes, caractéristiques de la maladie d’Alzheimer. Des niveaux adéquats de vitamine D préviennent la démence et les troubles cognitifs. Le corps synthétise cette vitamine dans la peau sous l’influence du soleil, il vaut donc la peine de la compléter pendant les mois moins ensoleillés.

Vitamine E

L’alpha-tocophérol, la forme principale de vitamine E, est un antioxydant qui protège les cellules nerveuses du stress oxydatif. Favorisant ainsi leur santé et leur fonctionnement.

Vitamine K

La vitamine K est impliquée dans la formation de protéines nécessaires à la coagulation sanguine. Mais elle joue également un rôle dans la protection des neurones et peut avoir des effets bénéfiques sur la cognition.

En conclusion

Parmi les différentes vitamines essentielles pour le cerveau, la vitamine B, et plus spécifiquement la vitamine B12 ( cobalamine ), se distingue comme l’une des plus importantes en raison de son rôle polyvalent et crucial dans la santé cérébrale. La vitamine B12 est essentielle pour la santé des cellules nerveuses, la formation de la gaine de myéline, la synthèse des neurotransmetteurs et le métabolisme énergétique. De ce fait, elle couvre plusieurs aspects de la santé du cerveau. Allant de la protection des neurones au soutien de la fonction cognitive.
En somme, la vitamine B, est l’une des vitamines les plus importantes pour la santé du cerveau en raison de son rôle étendu. Mais la meilleure approche pour prendre soin de notre cerveau reste une alimentation équilibrée et diversifiée, associée à un mode de vie sain.

Article au format vidéo sur ma chaîne YouTube

Vous pouvez également visiter les autres articles de ce blog < Tous les articles >

Pourquoi les articulations craquent ?

Pourquoi les articulations craquent ?

Le craquement des articulations est un phénomène courant qui peut se produire dans n’importe quelle articulation du corps. Il est le plus fréquent dans les doigts, les poignets, les genoux et les chevilles. Le craquement doux ou fort, et éventuellement accompagné d’une sensation de mouvement ou de glissement. Le craquement des articulations est généralement bénin, il peut parfois être un signe d’un problème plus grave. Dans cet article, nous nous pencherons sur ce phénomène étrange des articulations qui craquent.

Qu’est-ce qu’une articulation

Les articulations sont les points de connexion flexibles entre deux ou plusieurs os et autorisent un mouvement ciblé. Dans une articulation simple, on distingue une tête articulaire, une emboîture et l’espace articulaire entre ces deux surfaces articulaires. Les articulations ont une capsule articulaire.

Quels sont les différents types d’articulations

En anatomie, on distingue les vraies et les fausses articulations, qui assurent la mobilité du corps humain.

– De vraies articulations : ont un espace articulaire qui permet une plus grande amplitude de mouvement de l’articulation. Des exemples d’articulations réelles sont les articulations du genou, de la hanche et de la cheville. Il y a environ 140 articulations réelles dans le corps.

– Les fausses articulations : Elles n’ont pas d’espace articulaire, mais sont des connexions osseuses cartilagineuses ou conjonctives. Mobilité restreinte. Des exemples de fausses articulations sont les disques intervertébraux et le sternum. Il y a environ 70 fausses articulations dans le corps.

Comment fonctionnent les articulations

La plupart des articulations sont des connexions flexibles entre deux os. Ces articulations se constitues des surfaces articulaires des os impliqués, d’un espace articulaire rempli de liquide et d’une capsule articulaire.

Les surfaces articulaires des os sont recouvertes d’une couche de cartilage. La couche cartilagineuse forme une surface lisse afin que les os se frottent le moins possible les uns contre les autres lorsque l’articulation est mobile. Le cartilage distribue la pression dans l’articulation à l’os sous-jacent. Ceci est particulièrement important pour les articulations qui subissent beaucoup de poids, comme l’articulation de la hanche ou du genou.

L’épaisseur du cartilage dépend de l’articulation. Il mesure entre 0,2 et 0,7 mm au niveau des articulations médianes des doigts. Et jusqu’à 6 mm au niveau de la rotule.

Les causes possibles du craquement des articulations

Les craquements des articulations sont dans deux catégories distinctes : les cas physiologiques, qui sont liés au fonctionnement normal du corps. Et les cas pathologiques, qui sont associés à une maladie ou une blessure. Voici une explication détaillée de ces deux types de causes possibles :

Cas physiologiques :

– Cavitation du liquide synovial : Comme mentionné précédemment, la cavitation est l’une des causes les plus courantes des craquements articulaires physiologiques. Lorsque nous bougeons une articulation, le liquide synovial à l’intérieur de celle-ci subit une baisse de pression. Formant ainsi de petites bulles de gaz. Le bruit que nous entendons correspond à l’éclatement de ces bulles, créant le craquement ou le claquement familier.

– Tendons et ligaments qui glissent : Lorsque les tendons et les ligaments qui entourent une articulation se déplacent, ils peuvent produire un bruit de frottement léger. Ce phénomène est généralement sans danger et se produit, par exemple, lorsque nous plions ou étirons nos doigts.

Cas pathologiques :

Arthrose : L’arthrose est une maladie articulaire dégénérative caractérisée par une usure progressive du cartilage articulaire. Cette usure peut entraîner des frottements osseux anormaux lors des mouvements, produisant des craquements ou des grincements.

– Blessures articulaires : Des traumatismes, comme des entorses, des fractures articulaires ou des déchirures ligamentaires, peuvent entraîner des lésions articulaires. Qui provoquent des bruits nouveaux lors du mouvement de l’articulation.

Tendinites et bursites : L’inflammation des tendons ( tendinite ) ou des bourses synoviales ( bursite ) peut causer des frottements anormaux entre les structures articulaires. Générant des sons de craquement.

– Instabilité articulaire : Certaines conditions, telles que l’hyperlaxité ligamentaire, peuvent rendre les articulations instables. Ce qui peut entraîner des mouvements irréguliers et des bruits articulaires anormaux.

Les effets du craquement des articulations sur la santé

Les effets du craquement des articulations sur la santé ont suscité l’intérêt des chercheurs et des professionnels de la santé depuis de nombreuses années. Voici un aperçu des connaissances actuelles sur les avantages et les risques potentiels du craquement des articulations :

Avantages potentiels :

– Soulagement temporaire : Certaines personnes ressentent un soulagement temporaire après le craquement de leurs articulations. Ce sentiment est attribué propablement à la libération de gaz dans le liquide synovial, qui peut détendre temporairement les structures articulaires.

– Mobilité améliorée : Le craquement des articulations peut être associé à une amélioration de la mobilité. Il peut contribuer à réduire la tension et à faciliter les mouvements.

– Normalité du phénomène : Dans la plupart des cas, le craquement articulaire est un phénomène normal et sans danger, ne nécessitant aucune intervention médicale.

Risques potentiels :

– Lésions articulaires : Les craquements articulaires sont généralement sans danger, des cas de lésions articulaires ont été rapportés chez certaines personnes après des craquements répétitifs. Cela peut être dû à des mouvements trop brusques ou à des mécanismes sous-jacents spécifiques à chaque individu.

– Dépendance psychologique : Certaines personnes peuvent développer une dépendance psychologique au craquement des articulations, considérant ce phénomène comme une façon de se sentir soulagé ou détendu. Cela peut entraîner une surutilisation des articulations, ce qui peut éventuellement entraîner des problèmes de santé à long terme.

– Associé à des problèmes articulaires : Chez certaines personnes, le craquement des articulations peut être lié à des problèmes articulaires sous-jacents, tels que l’instabilité articulaire, l’arthrose ou des lésions. Dans ces cas, le craquement peut être un signe précoce de dysfonctionnement articulaire.

Conclusion

La plupart des cas de craquement articulaire sont normaux et ne présentent généralement pas de risques pour la santé. Il est essentiel d’être attentif à tout changement inhabituel ou symptôme associé au craquement des articulations. Si vous avez des inquiétudes ou si vous ressentez des douleurs persistantes, consulter un professionnel de la santé pour une évaluation approfondie.

Article au format vidéo sur ma chaîne YouTube

Vous pouvez également visiter les autres articles de ce blog < Tous les articles >