Développement personnel

développement personnel

Le développement personnel est ce qui vous permettra de forger votre confiance en vous ainsi que votre estime en vous. Cela ne s’acquiert pas d’un seul coup mais plutôt de manière progressive. Découvrez les clés de la réussite de votre développement personnel.

Se libérer des pensées négatives et des souffrances 

Les pensées indésirables doivent d’abord être éliminées pour la réussite de son développement. Lorsque vous êtes prisonnier de souffrances et des pensées négatives, il vous sera difficile de prendre votre envol. Ces pensées peuvent envahir votre environnement et vous submerger d’émotions négatives de sorte à ce que vous ne puissiez pas entamer votre projet de développement personnel. Vous trouverez certainement un livre sur le développement personnel où vous pourrez apprendre à vous débarrasser de ces pensées et souffrances.

Cultiver des croyances positives pour accroître son développement personnel

Il est important de savoir que c’est ce que vous croyez qui paraitra véridique pour vous. Même si cette chose n’est pas la vérité, le fait d’y croire en fait une vérité pour vous. Par exemple lorsque vous vous dites que vous ne pourrez pas terminer votre livre parce qu’il est trop volumineux, c’est ce qui se passera même si vous avez la capacité de le finir. Vous devez prendre conscience du fait que vous pouvez agir sur vos pensées et les contrôler à votre manière. Ces pensées agissant sur notre expérience de vie elles peuvent être changées de sorte à donner naissance à des croyances positives. Ces dernières vous permettront de construire une expérience de vie nouvelle basée sur des émotions positives. 

Croire en sa valeur fondamentale 

Chaque personne dispose d’une valeur particulière qui la rend différente des autres. Malheureusement beaucoup de personnes ne croient pas en cette valeur ou n’ont pas confiance en celle-ci. Cette valeur doit être entretenue et mise en avant afin que vous puissiez porter un regard bienveillant et positif sur votre environnement. Lorsque vous croyez en vous, les autres croiront en vous plus facilement. Croire en cette valeur particulière vous permet en même temps de cultiver votre estime de vous

Lire un livre de développement personnel 

Un livre sur le développement personnel vous aide facilement à améliorer votre caractère ainsi que votre confiance en vous. Il est indispensable pour réussir votre développement personnel car il traite d’un des aspects les plus importants de la vie.

L’avantage d’un livre

Le grand avantage de lire un livre c’est qu’il traite le sujet dans toute son intégralité et dans toute sa profondeur. Vous aurez à portée de main tout ce que vous souhaitez savoir à propos du développement personnel. Vous pourrez ainsi vous pencher sur le sujet pendant des jours avec une très grande concentration. Le livre sur le développement personnel est complet avec beaucoup d’arguments plausibles, des explications ainsi que des illustrations pour une meilleure compréhension du sujet. 

Le livre sur le développement personnel comprend toutes les clés à succès pour la construction de votre confiance et votre estime en vous. Tous les points essentiels seront évoqués et vous pourrez en tirer d’innombrables leçons que vous pourrez appliquer de manière progressive dans votre quotidien. 

Comment choisir un livre ?

En général, les livres sur le développement personnel sont un peu similaires à quelques exceptions prés. Les thèmes qu’ils ont en commun sont très souvent la confiance en soi, l’estime de soi, la lutte contre la peur, la culture de l’esprit optimiste, etc. Cependant chaque livre s’appesantit sur un thème spécifique. Certains livres traitent des croyances limitantes, leurs causes et comment s’en débarrasser, d’autres livres traitent des relations sociales et ainsi de suite. Choisissez un livre sur le développement personnel qui correspond à vos besoins.

Vous pouvez également visiter les autres articles de ce blog < Tous les articles >

Comment ne plus avoir peur ?

comment ne plus avoir peur

La peur, cette émotion néfaste, qui peut vous submerger en un instant, vous paralyser et annihiler vos défenses, vous rend très peu fier quand il vous saisit. Qu’elle soit déclenchée par un  animal effrayant, une personne, une situation ou encore rien de particulier, elle peut vous empêcher de réaliser beaucoup de choses essentielles. Mais sachez que rien n’est perdu pour vous. A partir d’aujourd’hui, vous pouvez commencer à apprendre à gérer et à dompter vos principales peurs afin d’y faire face avec vos entières capacités.

Qu’est-ce que la peur ?

Peur de l’échec, peur du succès, peur de l’avion, peur de la foule, peur de parler, peur du noir, peur des araignées … ce sont tout à fait des sentiments normaux et naturels du corps humain. La peur est en effet une sensation qui nous avertit de l’imminence ou pas d’un danger réel ou non, pour nous inciter à nous en protéger. Donc tout le monde (et même beaucoup d’animaux), l’éprouve. Les sensibilités et l’expérience personnelle jouant un fort rôle,  la différence va se trouver dans la manière de réagir aux instants de frayeur. Pour certains elle leur donne carrément des ailes, les excitent et les font performer encore davantage ; tandis que chez d’autres c’est tout le contraire. Si on est dans la deuxième catégorie, la seule solution pour s’en sortir, c’est de ne plus se laisser guider par la peur et l’apprivoiser.

Voici les démarches à suivre

Étudiez votre peur

C’est l’étape par laquelle commencer. Tout d’abord il faut prendre conscience de nos peurs, les acceptez et arrêtez de les niez. Puis faites connaissance avec elles. Notez bien à quel moment elles apparaissent, quels sont les évènements déclencheurs ? Quand on veut combattre un ennemi, il faut nécessairement l’identifier et chercher comment l’abattre on ne fait pas semblant de l’ignorer pour qu’il parte. Listez vos angoisses et ses causes. Matérialisées les sur un papier, elles vous paraîtront plus  »attaquables  »  et seront démystifiés. Inscrivez donc de petits objectifs sur ce même papier, et mettez-les en pratique la prochaine fois que ces peurs vous happeront.

Affrontez-la

Une fois que vous aurez identifié vos peurs, n’essayez plus de les fuir. Quand on est effrayé par une situation on a tendance à tout faire pour ne pas la revivre. Or ceci est une mauvaise idée puisque cette attitude contribuera à vous enfoncer encore plus quand vous y serait obligé. Montrez à la peur que vous ne le craigniez pas. Affrontez la, mais à petites doses. Si par exemple c’est de parler devant un public qui vous paralyse, commencer à pratiquer avec un auditoire de 2 personnes, puis 3, 4, 10, 20 et plus jusqu’à être plus à l’aise avec n’importe quel public.

Apprenez à vous détendre

Quand on est saisi d’une frayeur subite, on a bien souvent le souffle coupé et on oublie de respirer. L’apprentissage régulier de techniques de relaxation et de détente pourrait bien nous être bénéfique dans pareils cas. Pour ce faire il est recommandé de prendre des bouffées profondes d’airs très lentement et de respirer du bas vers le haut. La pratique du yoga, de la méditation, du massage ou même de l’hypnose pourrait bien servir à vous relâcher dans de telles circonstances. Essayer de bouger également quand on a peur, peut être judicieux également, car le corps est concentré ailleurs et oubliera ses craintes. Dans ce cas, faites quelques pas de marche, ancrez vos pieds au sol et accordez toute votre attention à cet exercice pour vous libérer naturellement de l’état d’alerte dans lequel vous êtes plongé malgré vous.

Voilà, tous ces conseils devraient pouvoir vous aider à surmonter vos peurs. Toutefois si elles sont assez graves, consulter un spécialiste serait mieux adapté comme réponse.

Vous pouvez également visiter les autres articles de ce blog < Tous les articles >

Vaincre le sentiment de culpabilité permanent

comment vaincre le sentiment de culpabilité permanent

Se sentir coupable est quelque chose de tout à fait personnel qui n’inclut pas les sociétés. On peut se sentir coupable vis-à-vis d’une personne mais pas seulement cela peut aussi nous arriver vis-à-vis d’une situation. Dans tous les cas c’est un sentiment individuel qui ne peut être partagé avec qui que ce soit. Le fait de ressentir de la culpabilité peut ronger la victime au point de l’amener à être maniaque. Ce n’est pas un état psychologique qui doit traîner longtemps sinon il peut avoir des conséquences graves. Pour certaines personnes le sentiment de culpabilité n’est pas si grave c’est juste difficile pour eux de vivre avec. Le mieux est d’essayer de comprendre le sentiment de culpabilité permanent pour s’en défaire rapidement.

Les origines du sentiment de culpabilité

En réalité nous grandissons avec le sentiment de culpabilité permanent. C’est quelque chose d’inné chez nous que l’on entretient sans même s’en rendre compte. Il a une influence sur notre mode de vie, notre psychologie et nos actions. Les raisons pour lesquelles nous entretenons ce sentiment de culpabilité permanent sont toujours bien proches de nous. Elles peuvent être liées à notre environnement, nos relations, une situation donnée… Bien souvent le sentiment de culpabilité permanent c’est le fait d’avoir l’impression de n’avoir pas fait les choses comme il fallait. C’est la raison pour laquelle on se sent coupable car nous considérons que si quelque chose ne va pas, c’est de notre faute. Faire habiter ce sentiment en nous nous amène souvent à penser le pire de nous-même surtout si cette pensée est justifiée. On émet des jugements sur notre personne et parfois des jugements à tort. Certaines personnes peuvent se croire l’auteur de certaines situations fâcheuses alors qu’en réalité ce n’est pas le cas.

Lutter contre le sentiment de culpabilité

Ce ne sera pas une chose facile que de se débarrasser du sentiment de culpabilité permanent  car c’est un travail de longue haleine. Le plus difficile est de prendre connaissance de ce qui nous culpabilise et de comprendre la situation. Ceci est primordial car il est difficile voire impossible de lutter contre quelque chose qu’on ne connaît pas. Ce n’est qu’après avoir franchi cette étape que l’on pourra réellement commencer à lutter contre son mal. La meilleure manière d’y arriver est de le faire sortir car si on l’accumule, les choses ne vont que s’amplifier. Le sentiment de culpabilité peut survenir après une rupture amoureuse par exemple. Dans ce cas, la meilleure façon d’éradiquer ce sentiment est de communiquer avec des amis pour partager son mal-être. Cependant dans certaines situations, il faut apprendre à reconnaître ses erreurs. Le simple fait de reconnaître ses actions même si elles ne sont pas fameuses est une arme puissante pour se libérer du sentiment de culpabilité. Par conséquent il faut tout faire pour arranger les choses et ne pas les empirer. Il est important de ne pas être trop sévère avec soi-même et ne pas trop prêter attention à ceux que les autres peuvent penser de vous.

Réagir devant son sentiment de culpabilité permanent

Le sentiment de culpabilité permanent vient bien souvent de son environnement ou de ses relations. Parfois, nous sommes vraiment coupables de ce qui arrive, le plus important restant de ne pas se torturer avec cela. Le fait de ressentir ce sentiment n’est pas si mauvais que cela dans la mesure où cela nous permet de prendre conscience de certaines choses. Nous le savons, c’est en prenant connaissance de nos erreurs qu’on pourra ensuite les réparer. Il faut savoir utiliser le sentiment de culpabilité permanent comme un outil pour déceler ce qui est mauvais en nous pour ensuite le corriger et devenir meilleur.

Vous pouvez également visiter les autres articles de ce blog < Tous les articles >

Comment être heureux(se) ?

Comment être heureux ?

Depuis toujours, le bonheur est un objectif recherché par l’humanité. Pour pouvoir être heureux, il faut d’abord être capable de définir son bonheur. Ce que la société nous apprend c’est que le bonheur, ce sont les belles maisons, les belles voitures, une vie de luxe… Bien souvent les enseignements de cette société sont bien différents de nos ressentis que l’on prend malheureusement pour des futilités. Il n’y a pas une seule façon d’être heureux mais chaque personne à sa propre conception qui n’est pas forcement en accord avec les règles sociétales. Il faudrait pouvoir mettre de côté les conventions sociales parfois pour trouver son chemin même si ce n’est pas très approuvé.

S’accepter comme on est

Vous ne pouvez pas être heureux si vous ne vous acceptez pas vous-même car le bonheur commence par soi. Vous ne pouvez pas vous blâmer d’avoir des défauts car nous en avons tous. Le plus important c’est d’apprendre à vivre avec. Donnez-vous la force de révéler ce qu’il y a de positif en vous. Vous devez apprendre à prendre la vie du bon côté car même si vous êtes bourrés d’imperfections, il y a forcément quelque chose de bien en vous. Alors fouillez au fond de vous-même et décortiquez les qualités qui dorment en vous. En vous acceptant vous parviendrez un jour à vous aimer.

Vivre au jour le jour

Si vous souhaitez être heureux, vous devez cesser de vous morfondre sur des choses du passé et ceci en vous disant que ce qui est fait est fait et que vous ne pourrez pas le changer. Maintenant vous devrez vous concentrer sur ce que vous vivez présentement. Vous ne devez pas non plus vous gâcher la vie en pensant à ce qui pourrait arriver. Donc faites un focus sur ce que vous vivez et faites en sorte d’en profiter au maximum. Ne vous angoissez pas à faire bousculer les questions dans votre tête auxquels vous n’aurez jamais réponse. Refuser la souffrance interne est probablement l’un des meilleurs moyens d’arriver au bonheur. 

Faire face aux épreuves de la vie pour être heureux(se)

Dans votre fort intérieur, vous avez certainement des choses qui vous rongent. Mais il se trouve que ce ne sont pas des choses indispensables pour vous. C’est ce qui arrive souvent aux personnes qui vivent en se comparant aux autres ou encore ceux qui vivent avec de mauvais sentiments vis-à-vis des autres. Ceci ne devrait pas vous arriver. Sachez que la vie est un combat de tous les jours. Pour éviter ce genre de situation, vous devrez apprendre à apprécier ce que vous avez. Fixez-vous des principes et luttez contre tout ce qui est susceptible de vous distraire. Vous devez non seulement lutter avec votre cœur, votre tête mais aussi votre esprit. Visez à vous dépasser et vous surmonterez tous les obstacles.

Savoir que l’argent ne fait pas le bonheur

Il est vrai que l’argent est un moyen indispensable de survie mais sans plus. Dans tous les cas, l’argent reste un outil et rien d’autres. Il ne calmera pas vos tristesses ni vos douleurs. Habiter dans une belle villa, s’offrir de nouveaux vêtements ou autre vous remonteront peut-être le moral mais seulement pendant un court temps. Si vous avez une douleur profonde, ce n’est pas l’argent qui vous fera retrouver le sourire. L’argent ne peut acheter ni l’amour, ni l’amitié. Vous verrez beaucoup de monde autour de vous tant que vous en avez mais aussitôt que vous le perdrez, ils disparaîtront tous et seuls les vrais resterons. Alors ne pensez pas que l’argent vous complètera c’est faux car il ne fera pas disparaître vos inquiétudes et ne vous rendra pas le sourire.

Vous pouvez également visiter les autres articles de ce blog < Tous les articles >