Comment soigner l’agoraphobie ?

L’agoraphobie est un trouble psychologique causé par la peur de la foule ou de l’espace public. Elle peut se présenter également comme une forme de panique. Le sujet ne pense pas pouvoir maitriser une situation donnée et, de ce fait, il a tendance à paniquer facilement. Comment soigner l’agoraphobie ? Le point dans cet article.

Opter pour le traitement médicamenteux

Le traitement médicamenteux est le premier recours de tous ceux qui présentent l’agoraphobie. Il consiste à atténuer les souffrances issues de différents symptômes de ce trouble cognitivo comportemental à l’aide des médicaments. Le patient peut, par exemple, prendre des produits anxiolytiques. Cela pourra pourtant rendre son organisme dépendant de ces substances. Les effets secondaires qui en découlent sont inévitables et pourront développer d’autres problèmes de santé. Il faut donc se faire accompagner par un véritable spécialiste pour ne pas aggraver la situation.

En outre, pour soigner l’agoraphobie, il faut tenir compte de l’état psychologique en général du patient. Souffre-t-il de la dépression ou du stress ? Si c’est le cas, le médecin spécialisé va lui prescrire des antidépresseurs, ne serait-ce que pour soulager le sujet souffrant. Cependant, en cas de phobie aggravée, son hospitalisation est nécessaire. Cela permet de suivre de près l’état de santé du sujet et de le confier à un autre spécialiste si besoin est.

Suivre une thérapie cognitivo comportementale

La thérapie cognitivo comportementale constitue un des principaux moyens de soigner l’agoraphobie. Cependant, avant d’opter pour cette alternative, il faut consulter un médecin généraliste. Ce dernier aidera le patient à bien déterminer la cause de ce qui lui arrive. Après avoir écarté tous les facteurs physiologiques, il pourra confirmer que c’est une phobie d’origine psychologique. Cette assurance est très importante tant pour le patient que pour celui qui va assurer son accompagnement pendant les traitements thérapeutiques.

En fait, un psychologue est mieux placé pour aider un agoraphobe à se débarrasser progressivement de sa peur du lieu public. Il peut proposer un traitement psychothérapeutique qui se base sur le suivi et l’évaluation de différentes conduites de l’agoraphobe. Enfin, la thérapie cognitivo comportementale vise à limiter ou éviter la manifestation de la panique chez le sujet. Cela permet à ce dernier de s’habituer à une vie tranquille. Les résultats se mettent au rendez-vous progressivement, au point de transformer le patient en une personne sereine.

Appliquer d’autres thérapies basiques pour soigner l’agoraphobie

Il existe d’autres thérapies basiques à suivre pour soigner l’agoraphobie. Ce sont des méthodes de traitement doux, simples, mais efficaces. L’acupuncture en fait partie. Elle constitue une technique qui permet au patient d’équilibrer ses émotions et de rétablir une meilleure circulation de l’énergie vitale. Il y a aussi la phytothérapie qui consiste à utiliser des plantes médicinales. Les Chinois en sont les principaux pratiquants.

Dans tous les cas, le moyen le plus sûr pour aider un agoraphobe à se débarrasser de sa peur est de lui proposer une vie équilibrée et saine. Il faut aussi réduire la fréquence d’attaques de panique dans le but de développer en lui une confiance en soi et une tranquillité intérieure.

Vous pouvez également visiter les autres articles de ce blog < Tous les articles >

Laisser un commentaire