Comment éviter les crampes nocturnes ?

Tout le monde doit y faire face parfois : les crampes. Des crampes musculaires surviennent parfois pendant ou après un effort sportif intensif, mais elles peuvent aussi vous arriver la nuit pendant votre sommeil. Comment surviennent les crampes musculaires, que pouvez-vous y faire et pouvez-vous les prévenir ? Vous pouvez le lire ici ! découvrons donc ensemble comment éviter les crampes nocturnes.

Que sont les crampes musculaires nocturnes ?

Avec ce phénomène, vous êtes envahi par des crampes musculaires dans les jambes au milieu de la nuit. Cela implique généralement des crampes au mollet ou au pied. Le muscle se contracte soudainement, provoquant une vive douleur. Un gonflement important peut souvent être ressenti dans le muscle. Cette crampe musculaire dure au maximum quelques minutes, ce qui est suffisant pour ressentir une douleur importante. De plus, la crampe peut ‘ ‘ revenir ‘ ‘. Les crampes musculaires nocturnes vous donnent une nuit agitée et vous ne vous réveillerez pas agréablement. Les crampes musculaires nocturnes ne sont pas la même chose que le syndrome des jambes sans repos ou les saccades du sommeil.

Comment surviennent les crampes ? 

Les scientifiques n’ont pas encore déterminé la cause exacte des crampes musculaires. Faire de l’exercice intensif, boire trop peu d’eau, boire trop d’alcool et prendre certains médicaments contre l’hypertension artérielle pourraient contribuer au développement de crampes. Les nerfs musculaires très sensibles et actifs jouent également un rôle. Si ceux-ci transmettent trop de signaux, vos tissus musculaires se contractent trop. 

Les causes possibles des crampes musculaires comprennent : 

  • Un déséquilibre électrolytique. Les électrolytes sont des minéraux comme le sodium, le potassium et le magnésium. Cet équilibre peut être perturbé, entre autres, par une carence en sel ou une carence en liquide. 
  • Un approvisionnement en sang perturbé. Cela provoque un manque d’oxygène dans le muscle. Une cause possible en est le port de vêtements ( de sport ) trop serrés. 
  • Trop peu de glucose dans les muscles. Vos muscles ont besoin de glucose comme nutriment pour fonctionner correctement. 
  • Muscles surmenés ou épuisés. Par exemple, pendant ou après un effort sportif extrême, ou en restant trop longtemps dans une certaine position. 
  • Mangez beaucoup juste avant de faire de l’exercice. Une plus grande partie de votre sang va ensuite vers votre estomac et vos intestins pour digérer les aliments. 
  • Une position debout ou assise incorrecte. Rester assis pendant de longues périodes pendant la journée peut déclencher des crampes la nuit. 

Comment l’empêcher ?

‘ ‘ Mieux vaut prévenir que guérir ‘ ‘, dit-on parfois, et dans ce cas-ci, c’est vrai. Lorsque cela se produit, il est préférable de dégourdir la jambe et de la frotter. Mais le mieux, c’est bien sûr que nous ne soyons plus submergés par cette immense douleur ! Heureusement, il existe un certain nombre de remèdes qui peuvent y remédier. Il existe également un certain nombre de déclencheurs qui augmentent le risque de crampes musculaires nocturnes. Mieux vaut les éviter !

Boire suffisamment pour éviter les crampes nocturnes

Un bon équilibre hydrique contribue à réduire le risque de crampes musculaires nocturnes. Buvez donc suffisamment d’eau chaque jour, environ 1,5 à 2 litres par jour. De plus, soyez modéré avec l’alcool, car l’alcool déshydrate votre corps. Cela ne fait qu’augmenter le risque de crampes musculaires !

Ne portez pas de talons hauts pour éviter les crampes nocturnes

Si vous avez marché toute la journée avec des talons hauts, vos pieds vous font souvent mal le soir. La position de vos pieds dans les talons n’est pas du tout naturelle. Cela peut vraiment vous déranger la nuit. Les crampes nocturnes dans les jambes surviennent souvent parce que vous adoptez une mauvaise position debout ou assise pendant la journée. Évitez donc de marcher avec des talons hauts et veillez toujours à une bonne posture. Travaillez-vous au bureau ? Alors promenez-vous régulièrement. Cela donne à vos fibres musculaires la possibilité de se détendre et de se ‘ ‘ réinitialiser ‘ ‘.

Comprimé de magnésium pour éviter les crampes nocturnes

Le magnésium minéral est très important pour votre corps, car il participe à de nombreux processus corporels. Si vous souffrez d’une carence en ce minéral, un grand nombre de problèmes physiques peuvent survenir, notamment des crampes musculaires nocturnes. Votre corps absorbe mieux le magnésium à partir des aliments, mais en cas de carence grave, vous pouvez prendre temporairement des comprimés de magnésium en complément. Vous pouvez simplement l’acheter à la pharmacie. Saviez-vous que le chocolat noir regorge de magnésium ? Tout comme les légumes verts, les noix, les haricots, le poisson, les produits à base de céréales complètes, les yaourts et les bananes…

Un pain de savon pour éviter les crampes nocturnes

Un conseil classique de grand-mère ou du passé. Placer un pain de ‘ ‘ vrai ‘ ‘ savon sous votre drap-housse ou votre matelas réduit le risque de crampes musculaires nocturnes. La crampe est une acidification des muscles. Pour contrecarrer cette acidification, une base est nécessaire. C’est une contrepartie d’un acide. Le savon est une telle base et neutralise donc l’acidification.

Conseils pour s’étirer 

Étirez-vous toujours doucement. Ne tirez pas fort sur une jambe ou un pied, car un mouvement trop rapide peut provoquer une déchirure musculaire. Vous n’êtes pas assez flexible pour atteindre vos orteils avec les jambes tendues ? Ensuite, placez une serviette sous la pointe de vos pieds. Tirez doucement sur la serviette avec vos mains pour que vos orteils remontent. Vous pouvez également demander si quelqu’un d’autre peut vous aider avec vos exercices d’étirement. 

Frottez et contractez vos muscles 

En cas de crampes, il est préférable d’essayer d’étirer le muscle contracté. La crampe se situe-t-elle à un endroit que vous ne pouvez pas facilement étirer, comme vos orteils, votre dos ou votre cou ? Aidez ensuite vos muscles à se détendre en les frottant et en les pressant.

Massez vos muscles 

Si les pires crampes proviennent du muscle, le massage peut améliorer la circulation sanguine et restaurer davantage la paix du muscle. Vous avez des crampes dues à un exercice intensif par temps chaud, entraînant une déshydratation ? Alors les massages ne sont pas autorisés ! Un massage a un effet diurétique, alors que vous devriez absorber plus de liquide. 

Prenez un bain chaud

La chaleur provoque la dilatation de vos vaisseaux sanguins, ce qui stimule le flux sanguin vers vos muscles. Cela peut aider à soulager les douleurs musculaires. Prenez donc une douche chaude si vous souffrez de crampes.

Utilisez un gel rafraîchissant 

Si vous ressentez beaucoup de douleur dans un muscle spécifique, un gel analgésique par exemple avec du menthol ou de l’ibuprofène peut vous aider. Appliquez-le sur le muscle contracté pour le refroidir. 

En somme, si vous avez suivi tous nos conseils contre les crampes musculaires, mais que vous avez encore souvent des crampes dans les jambes la nuit. Réduisez le risque de crampes nocturnes en relaxant correctement vos muscles.  Par exemple, en faisant une petite marche avant de vous coucher ou en faisant des exercices de relaxation. Cela permet souvent aussi de mieux dormir !

Vous pouvez également visiter les autres articles de ce blog < Tous les articles >

Laisser un commentaire