Combien de sel par jour ?

Le sel est l’épice la plus utilisée dans n’importe quelle cuisine, qu’elle soit faite maison, amateur ou professionnelle. En plus d’ajouter de la saveur aux aliments, ce produit a le pouvoir de rehausser le piquant des autres aliments utilisés dans la recette. Si c’est si bon, pourquoi a-t-il été considéré comme un méchant de la saine alimentation ?
En fait, le danger n’est pas le sel lui-même, mais le sel que contient cet aliment. Pour chaque gramme d’épice, on en trouve en moyenne 400 milligrammes. C’est l’apport excessif de sodium qui peut contribuer à l’augmentation de la pression artérielle.

Il convient de rappeler que le sel que nous consommons quotidiennement n’est pas seulement au moment d’assaisonner les aliments. Les aliments transformés utilisent du sodium pour conserver le produit. Le sel le plus sain est celui qui ne passe pas par le processus de raffinage. Lors du raffinage des aliments, il perd ses vitamines, minéraux et nutriments naturels. Pour rappel il ne faut pas confondre sel et sodium, il faut savoir qu’un gramme de sodium est équivalent à 2,5 grammes de sel environ. Nous vous expliquons donc combien manger de sel par jour.

Quelle est la quantité de sel par jour recommandée ?

Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), une personne adulte devrait consommer moins de 5 grammes de sel (ou 2 grammes de sodium) par jour. Ce poids équivaut à moins d’une cuillère à café plate. Ou de cinq de ces paquets de 1 gramme qui sont servis dans les restaurants.


Mais après tout, le sodium est-il bon ou mauvais ?

Comme nous l’avons dit à plusieurs reprises, l’excès est le principal coupable pour transformer un aliment en un ‘ ‘ méchant ‘ ‘. S’il est consommé de manière modérée, le sodium peut apporter plusieurs avantages à notre corps. Après tout, cet ingrédient est essentiel pour équilibrer la quantité d’eau dans notre corps. Le manque de sodium dans le corps peut déclencher des maux de tête, une déshydratation sévère, une faiblesse musculaire, des vomissements, de la diarrhée et même une arythmie cardiaque.


Cependant, sa consommation excessive peut déclencher certaines maladies telles que : la rétention d’eau excessive, l’ostéogénie et l’ostéoporose ( le sodium peut éliminer le calcium des os ) et des problèmes cardiovasculaires. Ceux qui souffrent de tension artérielle doivent faire particulièrement attention à la consommation de sel ( et de sodium ). Comme la nourriture riche en sel retient le liquide, elle finit par augmenter la pression artérielle. Ce qui peut surcharger le cœur et les vaisseaux. Trop de sodium peut également nuire à la santé des reins. Lorsqu’il y a une grande quantité de l’ingrédient dans le corps, le rein doit travailler avec une surcharge pour pouvoir l’expulser.

Types de sel

  • Raffiné : le plus répandu et le plus facile à trouver, ce type de sel ( en plus du sodium ) contient également de l’iode. Ce nutriment a commencé à être ajouté dans le processus de raffinement en 1920 pour contenir une épidémie de goître et d’hyperthyroïdie. À grains extrêmement fins, le sel raffiné subit un processus d’industrialisation intense, perdant ainsi une partie de ses nutriments.
  • Épais : ne passant pas par le processus de raffinage, ce type de sel évite le dessèchement des aliments. Largement utilisé dans les barbecues, le gros sel conserve tout le jus de la viande, la laissant très douce.
  • Léger : a une teneur réduite en sel, soit 50 % de chlorure de sodium et 50 % de chlorure de potassium en moins. Les personnes hypertendues ou ayant un apport en sel restreint peuvent opter pour ce type de sel. Cependant, les personnes souffrant de problèmes rénaux ne devraient pas consommer de sel léger en raison de la quantité élevée de potassium.
  • Marin : Comme il est gratté manuellement à la surface des lacs d’évaporation, ce type de sel est peu traité. Il peut avoir différentes couleurs comme le blanc, le rose et le noir. Il peut aussi être épais, fin ou en flocons, sa forme change selon l’endroit où ils ont été retirés. De plus, le sel marin contient plus de 80 minéraux, mais il n’est pas décrit sur l’emballage en raison de la législation.
  • Fleur de sel : contient environ 10 % de sel en plus que le sel raffiné. Il a une saveur intense et croquante. Il est généralement utilisé dans la préparation finale des aliments.
  • Himalaya : extrait de l’Himalaya, ce sel compte plus de 80 minéraux dans sa composition. Parmi eux se trouvent : le calcium, le magnésium, le potassium, le cuivre et le fer.

Comment remplacer le sel ?


Vous consommez trop de sel mais ne voulez pas manquer de bon assaisonnement ? Alors, nous vous montrons quelques épices naturelles qui peuvent remplacer le sel et ses bienfaits.

  • Ail : Extrêmement diurétique, l’ail aide à éliminer la graisse du corps, ce qui empêche le corps de l’absorber complètement. De plus, il clarifie la voix dans le ronflement, élimine le mucus et le raclement de la gorge et est un excellent remède pour soigner la grippe.
  • Oignon : cet assaisonnement, qui est une excellente association avec l’ail, évacue les sécrétions respiratoires, améliore les douleurs articulaires. En plus d’agir comme un antioxydant et anti-inflammatoire.
  • Citron : Connu comme un remède naturel contre le rhume et la grippe, ce fruit prévient également les infections des voies urinaires.
  • Thym : Cet assaisonnement aide à prévenir et à guérir les maladies respiratoires. Il agit également pour réduire le cholestérol et contient des antioxydants qui protègent contre le vieillissement cellulaire.
  • Basilic : l’assaisonnement qui se marie parfaitement avec la sauce tomate est un puissant antiviral. En plus d’aider à traiter les cataractes, le diabète et le cancer, le basilic accélère la cicatrisation de la peau et protège l’intestin.
  • Persil : un remède puissant pour les problèmes de circulation et de rétention d’eau, la cellulite, les troubles de la vessie, l’anémie, l’épuisement physique, le déséquilibre endocrinien et l’insuffisance cardiaque et rénale. Ouf, de nombreux avantages, n’est-ce pas ? Et ce n’est pas fini, cette épice apaise aussi les troubles digestifs et thyroïdiens.
  • Origan : extrêmement antioxydant, antibactérien et anti-inflammatoire, cette épice combat le vieillissement, soulage les douleurs, est diurétique et expectorante.

Réduire sa consommation de sel

 
Vous cherchez à réduire votre consommation de sel par jour et à miser sur des options plus saines ? Remplacez le sel raffiné par du sel marin et commencez à tester de nouveaux assaisonnements dans vos recettes. Une vie saine et équilibrée commence par peu de changements dans la vie quotidienne.

Vous pouvez également visiter les autres articles de ce blog < Tous les articles >

Laisser un commentaire