Comment trouver sa voie ?

Il arrive parfois que vous ne soyez pas heureux de votre condition. Il ne s’agit pas toujours de questions financières ou de sentiments amoureux mais de savoir ce que vous attendez réellement de la vie, de votre propre personne. Après des années d’études ou de travail, vous pouvez commencer à vous poser des questions sur votre épanouissement, êtes-vous en train d’étudier un domaine qui vous passionne ? Faites-vous un travail que vous aimez ? Si vous ne prenez pas le temps de vous poser ces questions, vous risquez de finir vos vieux jours en ayant l’impression de ne pas être accompli, d’avoir raté votre vocation, de déprimer. Parfois, cela peut mener à des situations extrêmes comme le suicide. Pour trouver votre voie, voici la démarche à suivre.

Arrêtez-vous

La première chose à faire c’est de prendre le temps de vous arrêter. Il vous faut reculer pour mieux sauter. Evaluez votre vie et identifiez ce qui vous rend heureux, ce que vous aimez faire, ce qui vous passionne. Cette rétrospection vous donne une idée assez claire sur la direction à emprunter. Ce sera le premier pas dans votre quête.

Ne vous bornez pas

Pour que cette quête soit une réussite, vous ne devez vous fixer aucune limite. Ne faites pas une autocensure parce que vous vous sentez incapable ou incompétent. Mettez tout sur la table et identifiez les objectifs qui vous tiennent à cœur depuis votre enfance jusqu’à maintenant. Sélectionnez les et faites des recoupements pour voir sur quel côté la balance se penchera.

Ne réalisez pas le rêve d’autrui

Trouver sa voie suppose que vous êtes prêt à vous assumer. Pour cela, vous devez être prêt à affronter le regard extérieur ; vous devez également être prêt à vous départager du rêve des autres. En effet beaucoup de personnes réalisent le rêve de leurs parents jusqu’en oublier les leurs. Parfois, pour que ceux-ci soient fiers d’eux ; d’autres fois, parce qu’ils ne prennent pas le temps d’identifier leur rêves véritables.

Le travail n’est pas une finalité en soi

Avoir un boulot n’est pas une fin en soi, encore faudrait-il trouver un travail qui vous rend heureux et épanoui. Le type de travail qui vous convient dépendra des buts que vous vous serez fixés dans la vie. D’ailleurs, c’est l’une des raisons pour lesquelles vous mentionnez vos hobbies dans votre CV. En réalités, vos centres d’intérêts déterminent votre personnalité laquelle influe sur votre performance ou non dans un secteur déterminé, dans un type de travail déterminé.

Trouvez votre particularité et valorisez là

Trouvez ce qui vous différencie des autres. A partir de ce caractère spécifique, vous saurez ce qui vous détermine principalement. C’est sa mise en valeur qui vous permet d’avoir confiance en vous et d’être un leader.

Travaillez votre estime de soi

L’estime de soi est importante pour réussir à trouver sa voie. C’est une quête qui demande de la motivation et un amour propre qui vous permet de déterminer vos propres rêves, d’ignorer le regard extérieur, de remettre en cause les évidences et de vous mettre en valeur. Par conséquent, vous avez besoin d’avoir beaucoup d’estime en vous.

Choisissez votre entourage

Vous devrez choisir un entourage qui vous tire vers le haut et non des amis ou des proches qui vous disent toujours que vous n’y arriverez pas.

Prenez des risques calculés

Dans la vie, les grands exploits sont faits en prenant de grands risques. Cela ne signifie pas que vous devrez vous jeter dans le vide. Un risque doit être calculé. Mais à vouloir tout contrôlé vous ne prendrez plus de risques et vous n’avancerez pas.

Vous pouvez également visiter les autres articles de ce blog < Tous les articles >

Laisser un commentaire