Phobie d’impulsion

La santé mentale de l’homme est très importante. Elle permet d’avoir une vie beaucoup plus épanouie. Pour ce faire, il est important de comprendre les anomalies et troubles qui le touchent. Cela va permettre de savoir les prévenir ainsi que de trouver des méthodes et remèdes pour éviter ces troubles qui sont d’ordre mental. La phobie d’impulsion est l’un de ses troubles qui ont un rapport avec la peur. Par définition, c’est une peur impulsive de commettre un acte condamnable moralement. Cette peur touche plusieurs personnes et se présente sous plusieurs formes. Ainsi, il existe des stratégies et des méthodes qui permettent d’éviter cette phobie. Voici tout ce que vous devez savoir sur cette maladie.

La phobie d’impulsion : en quoi consiste-t-elle ?

Selon les médecins, la phobie d’impulsion n’est pas réellement une phobie. Elle est plus une obsession. D’ailleurs elle est catégorisée comme un trouble obsessionnel compulsif. En effet, elle est donc une obsession et une peur de commettre un acte agressif ou condamnable. De ce fait, la personne est envahie par des pensées sombres. Ces pensées sont de nature répréhensible et donc dans le concret cela sera des actes qui peuvent être agressifs, entre autres. Cette peur peut être liée à un animal, un objet ou une situation précise qui va donner à la personne une obsession pressante de faire un acte précis. Cette idée obsessionnelle peut toucher la personne d’une manière à tel point qu’elle ne pourra pas échapper à cette pensée.

Toutefois, cette phobie d’impulsion est présente chez plusieurs personnes mais généralement, la pensée ne se concrétise pas en acte. De ce fait, l’obsession est souvent faible. Même s’il existe des personnes qui ont une obsession présente sous plusieurs formes.

Les symptômes de la phobie d’impulsion

La phobie d’impulsion est catégorisée comme un Trouble Obsessionnel Compulsif ou TOC. Les TOC sont des troubles psychiatriques qui touchent à l’obsession. Pour la phobie d’impulsion elle a plusieurs symptômes.

D’abord, il y a une présence notoire d’images ou de situations qui se répètent dans l’esprit de la personne concernée.  Ces images et situations sont souvent agressives ou horribles de sorte que la personne peut passer à sa concrétisation.

Ensuite, lorsque ces images nous gagnent, il y a la présence de la peur. Cette peur a une nature obsessionnelle où l’homme a une véritable crainte de réaliser ces actes.

Enfin, il y a le fait que ces pensées et ces peurs de réagir donnent une image violente de l’homme qui se considère, au fond, comme une personne malveillante qui peut être dangereux pour ses proches. Ce dernier symptôme est une conséquence avec les autres. Ainsi, la culpabilité domine la personne sur ses pensées ainsi que ses actes. C’était comme si elle était déjà passé à l’acte.

Quelques conséquences de la phobie d’impulsion

Lorsque la personne est atteinte de cette phobie, elle devient éloignée de son entourage sous peur de leurs faire du mal. Ainsi, la personne vit avec une anxiété présente due à cette pensée de faire du mal à son entourage. Souvent, cela se traduit par un éloignement. De ce fait, ces personnes peuvent trouver toute sorte de manœuvre pour ne pas être dans des situations anxiogènes.

Comment se débarrasser de cette phobie ?

Pour se débarrasser de la phobie d’impulsion, il faut d’abord accepter que ces pensées ne vont pas se réaliser car n’étant pas en tant que telles des pensées. De ce fait, cette reconnaissance du trouble est une étape importante.

Pour ce faire, les médecins spécialistes peuvent utiliser la psychothérapie ou la thérapie cognitive comportementale pour soigner cette peur. Ce sera un moyen de faire connaitre cette peur à la personne et la nécessité d’accepter pour réduire son anxiété. 

Vous pouvez également visiter les autres articles de ce blog < Tous les articles >

Laisser un commentaire