Douleur diaphragme

Le diaphragme est un organe situé sous les poumons et constitue une sorte de cloison qui sépare la cavité thoracique de la cavité abdominale. Il est composé de muscle qui permet aux poumons de bien se remplir et de se vider correctement. C’est un muscle inspirateur de la respiration. Il s’abaisse à l’inspiration quand nos poumons se remplissent d’air. Et quand nous expirons, il se contracte, les poumons se rétrécissent et l’air est expulsé. Il peut arriver d’avoir des douleurs au niveau du diaphragme. Découvrez en plus sur la douleur du diaphragme maintenant.

Douleur diaphragme : les maladies du diaphragme

Il est impossible d’avoir mal au diaphragme. Car l’expression de cette douleur cache une maladie qui touche un autre organe tel que l’estomac, le cœur, la vésicule biliaire ou le pancréas. Puisque ces organes sont proches du diaphragme, la personne peut avoir l’impression qu’elle a mal au diaphragme.

Mais le diaphragme est un organe tellement indispensable au souffle et à la respiration que lorsqu’il devient fragile les conséquences peuvent s’avérer graves. Parmi les maladies du diaphragme, il y a la myopathie.

La myopathie est une maladie liée à des désordres de fonctionnement des muscles qui sont la plupart du temps d’origine génétique.

Chez certains, la myopathie peut toucher plusieurs de leurs muscles comme ceux des mains, du visage. Il peut causer chez eux des difficultés à articuler, à enchaîner les phrases surtout lorsqu’ils sont épuisés. La maladie  atteint aussi certains muscles respiratoires. La maladie se manifeste de différentes manières en fonction de l’âge. Chez l’enfant, elle se manifeste par des difficultés à tenir la tête ou le tronc, un retard d’acquisition de la marche et des difficultés à courir.

Les différentes manifestations

Chez l’adulte, elle se manifeste par une faiblesse motrice et des difficultés à faire des gestes habituels, des complications à courir et à marcher, des chutes, une fatigue.

Il y a aussi des maladies du muscle comme l’amyotrophie. C’est une maladie d’origine génétique qui n’est pas souvent rencontrée. Elle se manifeste par une faiblesse des muscles qui se répercute sur les capacités motrices et la fonction de la respiration. Elle attaque plus les enfants et se manifeste rarement chez l’adolescent et l’adulte.

Il y a aussi les maladies neurodégénératives comme l’Alzheimer, la Parkinson…

Ces maladies se caractérisent par la perte progressive de neurones dans des espaces localisés du système nerveux. Elles entraînent ainsi des complications cognitives, motrices ou perceptives. Elles peuvent conduire à la mort. Ces maladies frappent plus particulièrement les personnes âgées de soixante cinq ans et plus.

Comment soulager les douleurs du diaphragme

Pour soulager ces douleurs des organes proches du diaphragme, vous pouvez masser le bord du diaphragme, situé juste sous les côtes, avec le bout des doigts contenant de l’huile en respirant doucement et profondément. Il faut le relaxer. De ce fait, il faut que vous soyez assis et entrez le bout de vos doigts juste sous les côtes. Vous vous penchez vers l’avant en les enfonçant progressivement.

Si malgré tout cela la durée des douleurs persiste et devient insupportable, il faut aller consulter un médecin.

Pour la myopathie, après leur diagnostic, certains sont obligés de dormir avec un respirateur pour éviter tout trouble grave du sommeil causée par l’interruption subite de la respiration. En dormant, la respiration est plus faible et quand ces malades là sont allongés, le diaphragme a plus de mal à s’abaisser. De ce fait, cela va se répercuter sur la fréquence de la respiration.

Comme il est dit plutôt, il n’existe pas de douleur au diaphragme. Ce sont les organes proches qui font mal. Si la douleur devient insupportable il faut rapidement consulter un médecin et suivre ses conseils.

Vous pouvez également visiter les autres articles de ce blog < Tous les articles >

Laisser un commentaire