Ne pas se comparer aux autres

Il n’y a pas de trajectoires parfaites, si vous en connaissez, c’est parce que vous ne connaissez pas le récit complet. En fait, la seule histoire complète que nous connaissons est la nôtre.

Que les comparaisons sont odieuses, nous le savons tous, n’est-ce pas ? Cependant, d’une manière ou d’une autre, nous continuons à nous comparer aux autres.

Même sans le vouloir, vous ne pouvez pas éviter de regarder les autres en vous comparant à eux. Et cela vous conduit inévitablement à deux situations: se sentir en position d’infériorité ou en position de supériorité face à l’autre. Et je vous assure qu’aucun des deux sentiments n’a de bonnes conséquences pour soi-même.

Tout commence quand dès le plus jeune âge ont commencent à vous comparer aux autres : votre frère, votre cousin, le fils d’Alice … Il est même possible que vous ayez été l’objet d’admiration d’autres mères, voisins, professeurs. Et que leurs enfants subit les conséquences de ne pas pouvoir atteindre cet idéal que vous représentez. D’une manière ou d’une autre, c’est ainsi que naît la mauvaise habitude de vivre sa vie en la comparant à celle des autres. Se sentant dans certains cas inférieurs et dans d’autres se croyant mieux que d’autres.

En vieillissant, vous vous oubliez vous-même, vos véritables motivations et désirs. C’est comme si pour savoir si votre vie est satisfaisante, si vous êtes bien habillé, si votre travail est bon, etc. Vous avez besoin de vous mesurer aux autres. Et ce n’est qu’à partir de cette comparaison que vous pourrez savoir quel est votre degré de bonheur. Et la satisfaction des autres avec vous sont les mêmes.

Vous commencez à aspirer aux qualités, aux capacités ou à la vie des autres que vous considérez comme «idéales». C’est ainsi que vous passez une grande partie de votre temps à essayer d’atteindre cet idéal que l’autre a. Peu importe qui vous êtes vraiment, vos capacités, vos dons et les bonnes choses que vous avez déjà . Ou au contraire, vous devez continuellement faire et avoir des choses pour vous sentir supérieur. Exigeant de plus en plus de vous-même pour être plus parfait et maintenir cette  » super-image « .

Quel que soit votre cas, le plus triste est que vous perdez votre confiance en vous. Et à la fin vous ne pouvez-vous connaître qu’en vous comparant à un autre.

Vous vous faites du mal en vous comparant aux autres ?

Les comparaisons sont injustes, entre autres parce que vous comparez généralement vos faiblesses avec les forces de l’autre. Donc vous allez sûrement perdre, ne vous y trompez pas ! Chaque fois que vous vous comparez aux autres. Vous nuisez à vos efforts, vos compétences et vos réalisations. Ce qui vous empêche de valoriser tout ce que vous êtes capable de faire.

Lorsque vous vous comparez aux autres, vous arrêtez de vous concentrer sur vous-même. Vous vous abandonnez et vous arrêtez de travailler sur vos vraies motivations et vos désirs les plus authentiques. Vous oubliez votre propre vie et vous vous concentrez pour essayer de correspondre à la vie de quelqu’un d’autre. Eh bien, pour être plus précis, ce que vous voulez, c’est seulement une partie de la vie de l’autre que vous avez idéalisée. Car dans toutes les vies, il y a des lumières et des ombres. Bien que parfois l’autre soit tellement idéalisé que nous ne voyons que leurs lumières. Et que nous nous punissons en voyant simplement nos ombres.

Plus vous détournez votre attention de ce que font les autres. Plus vous arrêtez de travailler sur ce qui vous préoccupe. Et plus vous pouvez faire ce qui vous intéresse vraiment.           

Mais il y a aussi un autre côté plus sombre de la comparaison. Et c’est comme je l’ai déjà dit, lorsque vous vous comparez à un autre, vous vous sentez supérieur ou meilleur que lui. Quelle nourriture pour l’ego ! Vous vous remplissez d’orgueil et de vanité, perdant l’humilité et le regard aimant vers l’autre. Et, si nous sommes honnêtes, nous l’avons tous ressentis à un moment donné, non ?

Que faire pour ne plus se comparer aux autres ?

Eh bien, tout d’abord, comme toujours, prenez conscience que vous vous comparez. À de nombreuses reprises, nous nous comparons aux autres sans nous rendre compte. Et malheureusement plus souvent que vous ne le souhaiteriez. Mais jusqu’à ce que vous y prêtez attention, vous ne réalisais pas combien de fois vous l’avais fait. Et la vérité est que vous allez être surpris et je vous assure que ce n’ai pas amusant.

Lorsque vous vous surprenez à vous comparer à une autre personne, changez le sens de votre attention et dirigez-la vers vous. Concentrez-vous sur ce qui est vraiment important pour vous, vos objectifs, vos désirs et mettez votre énergie à travailler pour les atteindres. Ne négligez pas votre jardin intérieur pour être conscient du jardin de votre voisin.

Valorisez vos réalisations, votre expérience de vie, vos petites ou grandes réussites personnelles et professionnelles. Nous faisons tous beaucoup de choses tout au long de la journée qui sont bonnes et qui ont leur valeur. Même si comparées aux autres elles deviennent invisibles.

Soyez plus respectueux de vous-même et des autres. Lorsque vous vous surprenez à vous sentir inférieur aux qualités d’autrui. Rappelez-vous que vous vous comparez uniquement à leurs forces, en ignorant les vôtres. Et je vous assure que vous les avez et beaucoup. Si, par contre, vous vous trouvez en position de supériorité, prenez quelques secondes et posez-vous les questions suivantes : Pourquoi ai-je besoin de me sentir dans une position supérieure ? Qu’est-ce que ça me donne de me sentir au-dessus de l’autre ? Vous serez surpris par la réponse ou peut-être pas.

Rendez grâce pour ce que vous avez, soyez reconnaissant pour toutes ces choses ( pas seulement matérielles ), car comme elles sont  » normales  » et  » habituelles « , vous ne vous arrêtez pas pour leur donner l’importance ou la valeur qu’elles ont. En passant complètement inaperçues dans votre quotidien : vous avez la santé, un toit, une famille… Pour moi, l’un des meilleurs exercices pour ressentir une vie plus remplie est de rendre grâce.

Vous pouvez également visiter les autres articles de ce blog < Tous les articles >

Laisser un commentaire