Comment arrêter le nez qui coule ?

On parle de nez qui coule lorsqu’une quantité anormalement importante de sécrétions s’échappe du nez. Ce liquide est composé d’eau, de sels, de mucilage et de protéines. La sécrétion est principalement aqueuse et claire. Cependant, en cas de maladie, il peut également être de couleur jaune ou verte et visqueux. Découvrez donc comment arrêter le nez qui coule.

Qu’est-ce qu’un nez qui coule ?

Lorsque vous avez le nez qui coule, les muqueuses du nez sécrètent plus de liquide que la normale. De la morve ou parfois une substance plus fine, semblable à de l’eau, sort du nez. Il se peut que vous renifliez et éternuiez beaucoup, et que vous ayez aussi besoin de vous moucher beaucoup.

Qu’est-ce qui cause un nez qui coule ?

Par exemple, un nez qui coule peut être le résultat d’un rhume. Le virus du rhume irrite les muqueuses du nez, elles gonflent et produisent plus de liquide que d’habitude. Résultat : un nez qui coule.

Une irritation de la muqueuse nasale survient, par exemple, à la suite :

  • d’un nez froid ;
  • d’une grippe ;
  • d’une allergie;
  • d’un nez irrité, irrité.

Qu’est-ce qui stimule la muqueuse nasale à produire du mucus ?

En plus d’un rhume ou d’une autre infection pouvant provoquer un écoulement nasal, votre nez peut également couler à la suite d’une irritation de la muqueuse nasale par certaines substances. Il peut s’agir de substances allergènes ; substances auxquelles vous êtes allergique. Et des substances non allergènes ; substances pouvant irriter la muqueuse nasale, mais ne provoquant pas de réaction allergique.

Des exemples d’allergènes qui peuvent irriter le nez sont :

  • acariens;
  • pollen, dans le rhume des foins ;
  • les champignons, qui peuvent se trouver dans votre salle de bain ou dans d’autres endroits humides, par exemple ;
  • les squames animales, en cas d’allergie aux animaux domestiques.

Exemples de non-allergènes pouvant irriter la muqueuse nasale

  • changement de température. Par exemple, considérez le froid glacial. Lorsque vous sortez, votre nez peut couler spontanément ;
  • effort. Certaines personnes ont le nez qui coule lorsqu’elles font de l’exercice ;
  • parfums ;
  • fumée ;
  • odeur de peinture.

Quelle est la différence entre un nez qui coule et un nez bouché ?

Avec un nez qui coule, vous souffrez d’un écoulement aqueux du nez. Cela peut ou non être combiné avec un nez bouché. Un nez bouché est causé par un gonflement des muqueuses. Les muqueuses à l’intérieur du nez s’épaississent et les voies respiratoires se rétrécissent légèrement. Cela peut donner l’impression d’avoir le nez bouché. Un nez qui coule et un nez bouché vont souvent de pair, mais peuvent aussi se produire séparément.

Se moucher ?

Se moucher peut ne pas sembler si bien, mais c’est en fait l’option la plus saine. Lorsque vous aspirez votre nez, vous aspirez en fait la morve de votre nez et de vos cavités. En limitant la quantité de morve dans vos sinus, vous réduisez le risque d’infection de vos sinus. Si vous voulez souffler, soufflez une narine à la fois et non les deux en même temps. Et ne mettez pas trop de pression, mais soufflez lentement et doucement.

Le nez qui coule est-il un symptôme de la grippe ?

Un nez qui coule peut également se développer lorsque vous êtes atteint de la grippe. Le virus de la grippe peut également provoquer des symptômes de rhume. La différence entre un rhume et la grippe est souvent la fièvre, les frissons et les douleurs musculaires. La grippe rend généralement beaucoup plus malade qu’un rhume.

Arrêter un nez qui coule : quelques astuces rafraîchissantes !

Dès que nous changeons à nouveau de saison, vous pouvez commencer à avoir le nez qui coule. Ceci est généralement causé par une allergie, une infection, un rhume ou une irritation. Très ennuyeux et les poches pleines de mouchoirs ! Arrêtez votre nez qui coule ? Nous donnons des conseils. 

Comment arrêter un nez qui coule :

Prendre un bain de vapeur

Un bain de vapeur soulage le nez qui coule. La vapeur aide à drainer l’excès de mucus ( ce qui provoque un écoulement nasal et des éternuements ). Un bain de vapeur est rapidement fait. Tout ce dont vous avez besoin est un bol d’eau chaude et d’un torchon sur la tête. Astuce : ajoutez une goutte d’huile de menthol ou d’eucalyptus et votre nez s’ouvrira à nouveau en un rien de temps !

Utilisez de l’eau salée

Utiliser de l’eau salée pour arrêter le nez qui coule ? Oui bien sûr ! Ajoutez une demi-cuillerée de sel de table à de l’eau distillée tiède. Versez doucement l’eau salée tiède dans votre nez. Vous remarquerez que le mucus s’amincit, ce qui facilite la respiration. Quel soulagement !

Huile de moutarde goutte à goutte

Saviez-vous que l’huile de moutarde a un effet antibiotique ? C’est pourquoi elle aide bien contre le nez qui coule. Le fort arôme de l’huile de moutarde apaise les symptômes. Pour ce faire : faites chauffer l’huile de moutarde jusqu’à ce qu’elle soit tiède et versez-en une petite quantité dans votre nez (1 à 2 gouttes).

Utilisez du gingembre

Le gingembre contient de nombreux antioxydants qui neutralisent les symptômes de la maladie. Saupoudrez un peu de sel sur le gingembre cru et mâchez-le. Faites cela plusieurs fois par jour. Vous remarquerez bientôt que vous vous sentez mieux !

Mangez épicé

Si vous mangez des aliments épicés, vous aurez bientôt le nez qui coule. Mais ce que beaucoup de gens ne savent pas, c’est que la nourriture épicée aide aussi à avoir le nez qui coule. Au début, les symptômes s’aggravent, mais ensuite les ‘ ‘ toxines ‘ ‘ sont évacuées et le blocage se dissout ( partiellement ). Ajoutez donc du poivre à votre repas. Il y a de fortes chances que votre nez qui coule disparaisse rapidement !

En cas d’aggravation ou de complication avec votre nez qui coule, consultez un médecin.

Vous pouvez également visiter les autres articles de ce blog < Tous les articles >

Laisser un commentaire