Le pouvoir de la visualisation

Supposons que vous soyez sûr de la réussite d’un projet et que vous voyez déjà les résultats alors que vous êtes encore dans la phase de conception. Inversement supposons que vous agissez juste parce que vous croyez n’avoir rien à perdre ou que vous vous disiez que vous tentez votre chance. Vous fournissez le minimum d’effort qui vous semble nécessaire pour qu’en cas d’échec cela ne soit pas si brutal que ça. Maintenant choisissez entre ces deux situations… Il est évident que vous choisirez la première parce que c’est plus rassurant, c’est porteur d’espoir et vous avez plus de chances de voir vos rêves se réaliser. La plupart des gens ont un sentiment mitigé dès l’entame d’un projet. C’est la peur de l’échec et de la déception. La visualisation vous permet de vous projeter dans l’avenir afin de voir les résultats escomptés, de sentir le bonheur que vous aurez une fois que vous aurez vraiment atteint vos objectifs. Cela constituera la motivation qui vous permet de maintenir le cap et de vous donner à fond.

La confiance en soi et la persévérance

La confiance en soi est un ingrédient nécessaire pour s’imprégner du pouvoir de visualisation. Pour réussir ce pari, utilisez un rituel de visualisation de vos objectifs et résultats. Celui-ci doit se faire régulièrement. Le plus difficile est de prendre conscience que vous pouvez atteindre vos objectifs, que rien ne vous en empêche, que les autres ne sont pas plus spéciaux que vous. Alors trouver le temps d’ancrer cette conscience en vous en ayant comme arme la confiance et la persévérance.

Les records

Les records sont les plus pertinentes illustrations qui nous montrent que notre imagination reste notre seule limite. Avant qu’un athlète ne batte un record, tout le monde pense que l’humanité a atteint le seuil de sa performance. La vérité est que les records sont battus à chaque fois ce qui montre que l’être humain est un être immensément perfectible et un challenger. Le fait de relever des défis est un propre de l’homme. Alors, rien n’explique que vous vous sentiez incapable de faire une chose juste parce que c’est difficile.  Tous ces athlètes ont donné une égale importance à l’entrainement physique et celui du mental. Ils ont réussi à avoir la certitude qu’ils pouvaient battre le record jusqu’à ce que l’échec ne soit plus une option. Il s’agit là du pouvoir de l’imagerie mentale.

Une méthode de visualisation

Visualisez avec détachement

Pour réussir votre visualisation vous devez vous regarder en empruntant un œil extérieur. Cela vous permet d’établir un dialogue entre vous et votre conscience. Si vous allez à un entretien par exemple, visualisez les habits que vous portez, regarder vous entrer dans le bureau, comment vous saluez le recruteur, regardez-vous pour savoir si votre posture inspire la confiance, etc. Ainsi, vous allez avoir votre petite idée pour réparer vos erreurs imminentes.

Déterminez vos points faibles

Tout le monde à ses points faibles. L’essentiel est de ne pas les laissez prendre le dessus au point de vous décourager. Si vous identifiez vos faiblesses vous pourrez alors concevoir un échec à ce niveau et de ne pas dramatiser. Cela vous évitera de tout remettre en cause et de travailler à améliorer ces parties non galvanisantes.

Optimisez vos chances de réussite

Il s’agit d’utiliser tous vos sens dans le rituel de visualisation. Dans notre exemple, vous ressentirez l’ambiance de la salle d’attente, du bureau du recruteur, l’air de confiance que vous respirez, la détermination qui se reflète sur votre mine, etc. Rappelez-vous qu’il n’y a aucune raison pour visualiser des scénarios catastrophiques. Imaginez un scénario idéal et optimiste. Ensuite, travaillez à ce qu’il devienne une réalité.

Vous pouvez également visiter les autres articles de ce blog < Tous les articles >

Laisser un commentaire