Comment avoir un mental d’acier ?

Avoir un mental d’acier est indispensable dans un monde où les crises de toutes sortes s’enchaînent. Il vous faut une arme puissante pour assurer la résilience ce qui demande de la pratique tous les jours. Vous pouvez vous sentir pas à la hauteur ou être naturellement faible, ce n’est absolument pas vrai. En réalité, tout le monde a une prédisposition pour la résistance face aux difficultés. Seulement, un mental d’acier est tel un muscle qui s’atrophie s’il n’est pas sollicité ou se fortifie avec les entraînements. Voici comment procéder pour que rien ne vous ébranle dans la vie.

Relativisez l’impact de vos épreuves pour avoir un mental d’acier

Ne soyez pas une personne qui se cache derrière la poisse, la malchance ou la sanction divine pour justifier vos échecs et vos obstacles. C’est un mental défaitiste qui vous évite d’avancer. Alors,  considérez que des  événements, bons ou mauvais, ne sont pas un contretemps dans votre plan de vie, mais en font partie. Ainsi, si un fléau s’abat sur vous, dites-vous que ce n’est pas grave, vous avez la capacité de reconstruire. Si vous l’avez fait une fois, vous pouvez le faire une seconde fois en mieux.

Ainsi, même dans les circonstances les plus graves, si vous pouvez considérer un événement négatif comme faisant partie de votre plan de vie, plutôt que comme un obstacle, vous pourrez en atténuer l’impact et avancer plus rapidement.

Ayez un vocabulaire positif

Les mots peuvent être les maux de votre vie si vous n’y prêtez pas attention. En effet, le fait de se concentrer sur un seul mot négatif augmente l’activité de l’amygdale, le centre de la peur dans le cerveau. Cela déclenche la libération d’hormones de stress, ce qui entraîne une altération du jugement. En clair, la peur vous empêche d’avancer. En modifiant votre vocabulaire, vous pourrez changer la réaction de votre cerveau et, avec lui, votre perspective situationnelle.

N’ayez pas peur de l’inconnu pour avoir un mental d’acier

La peur de l’inconnu est un phénomène naturel chez l’homme mais il faut le combattre. Il s’agit d’un mécanisme de défense et de précaution naturel qui vous fait penser que la rupture d’une relation ou la perte d’un travail va sonner la fin de votre vie. Alors n’imaginez pas le pire scénario possible mais plutôt les nouvelles opportunités qui s’offrent à vous. Cette rupture ou ce licenciement vous donne l’opportunité d’avoir mieux car vous êtes plus mature aussi bien dans le cadre personnel que professionnel.

Sortez de votre trou

Les émotions négatives amènent le cerveau à se mettre en mode de survie, ce qui vous laisse deux choix à savoir résister ou déposer les armes. En effet, vous avez toujours le dernier mot. Cependant, si les émotions négatives entraînent ce type de cadrage de la perception, l’inverse est également vrai. Le fait de vous limiter dans ce trou avec deux seules options limite vos choix. Par contre, si vous décidez de sortir de ce trou, vous donnez à votre cerveau l’information selon laquelle, d’autres options sont possibles.

La façon dont vous sortez de ce trou imposé par la peur n’a pas d’importance. Tout ce qui vous permet de prendre du recul ou de modifier votre état émotionnel, même temporairement, vous aidera à développer des compétences et des ressources pour un mental d’acier.

Ne vous souciez pas de ce que pensent les autres

Vos échecs ne sont que des expériences, alors soit vous gagnez, soit vous apprenez. Vous êtes au contrôle du train de votre vie alors ne laissez personne vous infliger une influence négative. Beaucoup de personnes ne parviennent pas à se relever suite à un échec tout simplement parce qu’ils font beaucoup attention au regard des autres.

Vous pouvez également visiter les autres articles de ce blog < Tous les articles >

Laisser un commentaire