Comment avoir de la volonté ?

La volonté est avant tout un pouvoir qu’on exerce sur soi-même.  On puise dans ses propres ressources pour poursuivre les quêtes de la vie. C’est une motivation qu’on se donne à soi-même. Personne ne peut nous insuffler de la volonté, c’est à nous de trouver des raisons d’en avoir. Pour cela, il faut avancer sur la base d’un certain nombre de principes que nous allons énumérer :

Se convaincre qu’on a fait les bons choix

Nos choix ne sont pas fortuits. On les fait sur la base de notre parcours, de nos compétences et de notre vécu. C’est normal que vous ayez vos propres aspirations et ne serait-ce que pour cela, elles sont fondées. Les difficultés sont là pour nous apprendre quelque chose et nous faire faire des ajustements. En aucun cas elles ne traduisent un manque de capacité de notre part. Donc l’orientation qu’on a prise est pertinente et mérite tous les efforts.

Se centrer sur ses objectifs

Il faut avoir sans cesse à l’esprit, les buts que nous poursuivons dans différents domaines de notre vie. Les autres peuvent nous aider, mais personne ne peut faire le travail à notre place, comme dit l’adage : « on est mieux servi que par soi-même ». Donc pour que les choses ressemblent au concret, à l’idée que nous nous en faisions, il faut qu’on soit l’artisan.

Se centrer sur soi

C’est mettre des œillères pour ne rien voir au à l’entour qui puisse nous ralentir. Etre conscient que l’énergie réside en nous et non chez les autres, que le manque d’adhésion des autres à notre cause ne traduit pas forcément de l’hostilité ou une infériorité de notre part. Il ne doit pas être une source de frein, parce que très souvent ce sont les gens qui nous critiquaient au départ, qui viendront apprécier nos résultats.  

Penser aux conséquence d’un échec

Il faut sans cesse avoir en tête l’état dans lequel on sera en cas d’échec et nos regrets quand on réalise qu’il nous est totalement imputable, parce que nous n’en n’aurons pas assez fait. Le repos se mérite et survient après l’effort. Quand on a la certitude d’avoir tout donné, on a la quiétude qu’il faut pour savourer les moments de calme.

Savoir qu’il y a un temps pour réussir

Savoir que ce temps que nous perdons à déprimer et à procrastiner, nous ne le retrouverons plus jamais. Donc tant qu’on a les aptitudes physiques et l’opportunité, il faut faire notre maximum.

Se dire qu’on gagne toujours à faire quelque chose

On apprend toujours d’une expérience, même si elle a mal fini. Elle nous forge mentalement à tous les coups. Et si on regarde bien, on ne vit jamais avec la même intensité une expérience désagréable, qui se présente à nouveau sur notre chemin.

Prendre les critiques du bon coté

Le fait que les gens ne nous donnent pas les retours qu’on souhaite n’est pas un drame. Il faut se dire qu’elles ont juste une façon différente de voir les choses. On peut apprendre de ces critiques sans pour autant tout remettre en cause, parce que les autres ont parfois le recul nécessaire pour une meilleure clairvoyance.

Comme on peut le voir, il faut toujours faire un travail sur soi pour avancer dans la vie. On est notre premier soutien. Le mental est un don précieux pour l’être humain. Il faut le forger pour être fort en ayant des convictions inaltérables et une motivation solide. Ce sont ces deux éléments qui seront les soubassements de la volonté. Ils nous insuffleront l’énergie nécessaire au quotidien.

Vous pouvez également visiter les autres articles de ce blog < Tous les articles >

Laisser un commentaire