Apprendre la gratitude

Vivre dans une société demande d’avoir certaines dispositions morales pour un bien-être social. Ces aptitudes morales répondent à certaines normes sociales. On ne peut s’épanouir dans une société sans compter sur l’autre. « L’homme est un animal social » disait Aristote. Cette assertion montre un aspect très important de la vie de l’homme : la sociabilité. Être sociable c’est être prêt à considérer l’autre comme son égal et de tous faire pour ne pas déranger sa quiétude. C’est dans cette logique qu’il est conseillé d’avoir l’aptitude à rendre grâce à votre prochain lorsqu’il se montre bien séant envers votre personne. Cette capacité à dire « merci » est appelé gratitude. La gratitude est une sorte de reconnaissance faite à quelqu’un lorsqu’il fait un bienfait ou un service envers votre personne. De ce fait, voici quelques astuces pour apprendre la gratitude.

La pédagogie  

Apprendre la gratitude n’est pas facile car elle est considérée comme une aptitude naturelle que tout le monde dispose. Par ailleurs, il faut la réveiller et la faire vivre. La pédagogie est un moyen efficace pour apprendre la gratitude. Pour les enfants, elle passe par l’éducation qui est un pilier essentiel d’un bon développement social. L’éducation se fait normalement dès le bas âge avec un ensemble de préceptes et de pratiques qu’il faut respecter. Pour apprendre la gratitude avec la pédagogie, il faut appliquer certaines pratiques qui découlent de la manifestation de la gratitude comme dire merci, sourire quand il le faut, entre autres.

Savoir partager votre vie avec les personnes qui vous entourent

Apprendre la bienveillance et la gratitude peut passer par les personnes qui vous entourent. Pour ce faire, il faut savoir ouvrir votre vie à ces personnes et leur donner du temps pour qu’elles partagent leurs comportements avec vous. Faire des actes bénévoles est aussi une manière d’ouvrir votre cœur aux gens. Pour vos enfants, cela leur permettra d’avoir de l’empathie envers les personnes qui sont dans des situations difficiles pour mieux se sentir concerner. La vie en communauté est aussi une autre approche de partager avec les personnes qui vous entourent. En effet, les rencontres entre voisins et intercommunautaire peut aider à placer les germes de la gratitude surtout chez les enfants.

Réaction aux gestes négatifs

Pour votre enfant, vous ne devez surtout pas lui accorder tout ce qu’il veut. Il faut savoir lui dire non pour lui faire savoir la négativité de ses gestes. C’est essentiel pour une bonne éducation mais aussi pour montrer les limites à ne pas franchir. Apprendre à votre enfant la gratitude avec cette méthode et tout à fait important car elle donne les bases d’un bon vécu social et cela à travers la réaction que vous avez quand il commet une dérive. Réagir quand il fait des gestes négatifs ne veut pas dire le faire violemment, d’ailleurs il est formellement interdit d’user de la violence pour une chose. Cela doit se faire avec délicatesse et d’une manière bien précise pour éviter d’avoir l’effet inverse.

Montrer l’exemple

On dit souvent qu’on n’enseigne pas ce que l’on sait, on n’enseigne pas ce que l’on veut, on enseigne ce que l’on est ! (Citation de Jean Jaurès). Et bien c’est valable aussi pour ce cas de figure. Apprendre la gratitude à votre enfant, c’est aussi avoir de la gratitude. Si vous ne l’êtes pas, vous ne pouvez pas lui inculquer ces valeurs. C’est d’autant plus difficile car étant un réflexe à avoir sur tous les gestes. Si vous ne montrer pas de gratitude quand il fait des gestes de bienveillance envers vous ou une autre personne, il ne montrera pas de gratitude envers qui que ce soit. Donc il faut montrer l’exemple. 

Vous pouvez également visiter les autres articles de ce blog < Tous les articles >

Laisser un commentaire