Comment faire avouer quelqu’un qui ment ?

Vous avez déjà eu un jour ou l’autre affaire à des personnes qui vous racontent des choses erronées. Avec les menteurs, il faut agir de façon subtile et avec méthode. Bien entendu, chacun à sa méthode plus ou moins efficace pour faire cracher le morceau à son interlocuteur. Cependant, il existe des techniques plus fiable de les manipuler, de les déstabiliser en les mettant en conflit avec eux-mêmes. Voici ci-dessous quelques-unes qui vous aideront certainement à dérouter vos proches.

Tout d’abord, mentir c’est déguiser la vérité, c’est-à-dire nier ce qui est évident. C’est également une forme de manipulation intentionnelle pour faire croire à quelqu’un des choses fausses. Cependant, pourquoi éprouve-t-on sans cesse ce besoin de mentir ?

Plusieurs raisons expliquent pourquoi nous mentons au quotidien. L’on ment généralement pour donner une bonne image de soi. Nous le faisons par considération car il faut tenir compte de ce que les autres sont prêts à entendre. Également, on ment pour ne pas faire de la peine aux autres. Et aussi, pour faire plaisir à quelqu’un.

Toutefois, les différentes techniques pour faire avouer un menteur sont les suivantes :

Montrez votre empathie pour faire avouer quelqu’un qui ment

Vous devez faire comprendre à votre interlocuteur que vous compatissez à sa situation pour espérer gagner sa confiance. Dès lors, il sera plus facile pour lui de se confier à vous. Car, il n’aura pas l’idée que vous cherchez à connaître davantage sur la situation. Faites semblant de le comprendre et de comprendre pourquoi il a agi de la sorte. Montrez-lui que vous le comprenez et que vous vous mettez à sa place. De cette façon, il vous confiera tout sans hésitation. Et là, vous aurez ce que vous cherchez, la vérité !

Partagez votre version de l’histoire pour faire avouer quelqu’un qui ment

Vous pouvez raconter l’histoire selon votre point de vue en présentant les faits qui sont vrais. Votre interlocuteur pourrait vous stopper et corriger la fraction de l’histoire qui est fausse. De ce fait, vous obtiendrez de sa part une confession partielle. Vous pouvez également faire exprès d’échanger une partie de l’histoire. Ceci dans le seul but de l’amener à vous corriger. En le faisant, il avoue en moitié les faits réels. Cela prouve que bien évidemment, il a des choses à raconter.

Écoutez sa voix

Si votre interlocuteur vous ment, le ton et le son de sa voix vont changer, l’intonation habituelle n’y sera pas. Vous allez soit entendre sa voix trembler, soit l’entendre devenir aiguë ou encore il pourrait parler plus vite. Si vous observez n’importe quel type de changement, cela suppose qu’il vous ment. De ce fait, vous pouvez par exemple commencer par lui poser des questions auxquelles vous avez déjà les réponses. Puis, concentrez-vous et analysez le son de sa voix lorsqu’il répond. Dès lors que vous avez déjà remarqué son accent, posez des questions auxquelles vous n’avez aucun élément de réponse.  Si vous remarquez cependant un changement, il est probable que votre interlocuteur soit en train de vous mentir. Continuez dans cette lancée et vous obtiendrez des éclaircissements à vos doutes.

Vous pouvez bluffez pour faire avouer quelqu’un qui ment

Bien qu’elle soit dangereuse, le bluff est également une technique efficace. Elle consiste en effet à faire une menace à votre interlocuteur ou encore affirmer ce que vous croyez être la vérité. Faites-le même si vous n’avez aucune preuve ou ne voulez pas matérialiser vos menaces. Cela fera en sorte qu’il serait tenté de vous dire la vérité. Car, il croirait que vous avez découvert ce qu’il a fait ou dit et prendra peur. Vous pouvez par exemple feindre d’avoir des témoins. Là encore, il sera contraint de tout vous dire. Cependant, il faut garder en tête que vous pouvez utiliser cette méthode uniquement lorsque vous êtes sûr que la personne n’est pas honnête. Vous devez aussi limiter les menaces car vous risquez de réduire vos chances de découvrir la vérité.

Choisissez vos mots avec soin

Pour savoir si votre interlocuteur vous dit la vérité ou pas, les mots que vous placez peuvent jouer un très grand rôle. Il est possible que celui-ci se referme si vous l’accusez de façon indirecte. De ce fait, vous l’encouragez à vous révéler la vérité lorsque les mots que vous employez sont moins durs. Ainsi, au lieu de dire ‘ ‘ tromper ‘ ‘, vous pouvez par exemple utiliser l’expression ‘ ‘  passer du temps avec quelqu’un ‘ ‘. Ou encore, vous pouvez dire ‘ ‘ vous vous trompez ‘ ‘ au lieu de ‘ ‘ vous mentez ‘ ‘. Il sera donc plus disposé à se confesser si les mots que vous choisissez d’utiliser sont favorables.

Observez son langage corporel

Quand une personne ment, cela se remarque directement car son apparence peut considérablement changer. Les gens qui mentent sont généralement nerveux et très vite, leur corps s’adapte à cet état. Observez attentivement et vous verrez que même le comportement change lorsqu’ils mentent. Pendant qu’une personne parle, vous pouvez deviner qu’elle ment lorsqu’elle essaie de cacher ses yeux et sa bouche. Le fait qu’elle s’éclaircit la voix plus souvent que d’habitude témoigne également de son mensonge. Et là, vous pouvez lui faire cette remarque et l’obliger à vous dire la vérité.

Montrez que la vérité n’est pas si grave pour faire avouer quelqu’un qui ment

Le plus souvent, certaines personnes ont peur de dire la vérité car elles redoutent les conséquences. Si vous lui faites croire que la situation n’est pas si grave, elle sera prête à tout avouer. Vous pouvez la rassurer en disant par exemple ‘ ‘ ce n’est pas si grave, dis-moi juste la vérité ‘ ‘. Et là encore, elle sera plus à l’aise à tout vous confier. Cette solution n’est cependant envisageable que lorsque vous avez la conviction que ce n’est vraiment pas grave.

Changez la tournure des phrases

Cette technique veut être l’une des plus faciles. En effet, vous pouvez poser une même question plusieurs fois à votre interlocuteur de plusieurs façons différentes. Soyez attentif à ses réponses, car il est possible qu’il vous donne la même réponse à chaque fois. Toutefois, si les réponses diffèrent chaque fois que vous posez la question, cela signifie qu’il vous ment. Vous pouvez encore faire simple en lui demandant de vous raconter l’histoire en commençant par la fin. Ou encore vous pouvez lui demander de commencer par le milieu de l’histoire. Si vous remarquez une incohérence, cela suppose qu’il est en train de vous rouler dans la farine. Et là, vous pouvez lui demander clairement de vous dire la vérité.       

Faire avouer quelqu’un qui ment n’est pas toujours chose facile. Cela implique de mobiliser un grand nombre de techniques. Elles peuvent être utilisées les unes après les autres en fonction de la personne que vous avez en face. Pour y parvenir vous devez soit utiliser des méthodes agressives ou encore mettre votre interlocuteur en confiance. Cela dépendra de l’allure que prend la conversation. Cependant, le guide développé ci-dessus vous facilitera encore les choses. N’hésitez pas à vous en servir en cas de besoin.

Vous pouvez également visiter les autres articles de ce blog < Tous les articles >

Laisser un commentaire